[VIDÉO] Opération de nettoyage à la Ravine Bancoul :

Gilbert Annette : " nous devons gagner la bataille de la propreté "


Publié / Actualisé
Ce mardi 30 avril 2019, la commune de Saint-Denis s'est lancée dans une grande opération de nettoyage de la ravine Bancoul. Une ravine située à quelques mètres de l'école élémentaires des Tamarins. Depuis quelques années, l'entretien des ravines et autres sites similaires a été transféré de l'État aux communes, Gilbert Annette a pris ce dossier a bras le corps. Dératisation, démoustication et désinsectisation, un travail d'envergure et un budget conséquent. D'autant plus important en cette période de circulation intense de la dengue. La municipalité souhaite aussi accentuer ses efforts dans la sensibilisation de la population pour qu'il y ait un éveil des consciences.
Ce mardi 30 avril 2019, la commune de Saint-Denis s'est lancée dans une grande opération de nettoyage de la ravine Bancoul. Une ravine située à quelques mètres de l'école élémentaires des Tamarins. Depuis quelques années, l'entretien des ravines et autres sites similaires a été transféré de l'État aux communes, Gilbert Annette a pris ce dossier a bras le corps. Dératisation, démoustication et désinsectisation, un travail d'envergure et un budget conséquent. D'autant plus important en cette période de circulation intense de la dengue. La municipalité souhaite aussi accentuer ses efforts dans la sensibilisation de la population pour qu'il y ait un éveil des consciences.

Pour Gilbert Annette, il y a urgence à nettoyer les ravines et les autres sites qui peuvent être des nids pour les gîtes larvaires notamment aux abords des établissements scolaires et des bâtiments publics de la commune, regardez

La cellule propreté de la municipalité s'occupe des 104 ravines de la commune ainsi que des dépôts sauvages qui fleurissent dans les rues du chef-lieu. Des opérations similaires au nettoyage de la ravine Bancoul ont lieu une fois par semaine, une à deux tonnes de déchets de tous types sont à chaque fois ramassées. Regardez Éliard Bordier, le coordinateur de la cellule propreté : 

La municipalité tient aussi à faire passer un message : la sensibilisation de la population est un enjeu majeur pour ces prochaines années "on ne gagnera pas la bataille de la propreté sans l'aide des citoyens" concluait Gilbert Annette. 

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

CECCU, depuis son mobile, Posté
Quelle courage bravo mais c'est pas gagné la Réunion est très très sale y a qu'à voir les plages .....c'est un manque de civisme flagrant faudrait comprendre que c'est chez EUX et que si c'est bien ce sera pour eux et surtout eux qui vont en profiter alors au travail et à la prise de conscience il n'est pas trop tard