Elle débute sa phase d'expérimentation :

Saint Denis : une navette va desservir le carré piéton


Publié / Actualisé
Ce vendredi 30 août 2019 doit débuter l'expérimentation d'un nouveau mode de mobilité dans la ville de Saint-Denis. La Navette doit desservir le carré piéton de la ville sur deux parcours au départ du Barachois. La Sodiparc se donne 6 mois pour tirer un bilan et procéder à des ajustements avant de définitivement adopter ce nouveau mode de mobilité (Photo bh/www.ipreunion.com)
Ce vendredi 30 août 2019 doit débuter l'expérimentation d'un nouveau mode de mobilité dans la ville de Saint-Denis. La Navette doit desservir le carré piéton de la ville sur deux parcours au départ du Barachois. La Sodiparc se donne 6 mois pour tirer un bilan et procéder à des ajustements avant de définitivement adopter ce nouveau mode de mobilité (Photo bh/www.ipreunion.com)

20 ans après la création du carré piéton, la mairie de Saint-Denis et la Sodiparc innovent en lançant un nouveau moyen de transports. La navette, un service de mobilité destiné aux dionysiens et aux visiteurs doit débuter une phase d’expérimentation pour une durée de 6 mois. Sur deux parcours au départ du Barachois, les minibus dotés d’une dizaine de places dont une réservée aux personnes à mobilité réduite devraient arpenter les rues dès ce vendredi 30 août.

Jean-Jacques Fung, directeur général de la Sodiparc, détaille le fonctionnement de ce nouveau mode de transport ainsi que les enjeux de cette expérimentation. Regardez

 

Concrètement, la navette sera fonctionnelle du mardi au samedi (hors jours fériés) entre 10h et 17h. Deux véhicules assureront le roulement quotidien jusqu'à la fin de la phase de test. L'initiative est à mettre au compte de la ville de Saint-Denis et d’un comité réunissant commerçants, habitants et responsables économiques et associatifs.

Regardez les précisions de Jean-Jacques Fung sur les deux parcours proposés lors de cette phase expérimentale.

 

Ce nouveau mode de déplacement "offert plutôt que gratuit" comme le précise Jean-Jacques Fung, permettra à terme et si l’expérimentation est concluante de désengorger de ses véhicules le centre-ville du chef-lieu. Regardez

 

Les résultats des tests seront connus vers de mars 2020. Des ajustements de circuits, d'horaires ou de régularité seront peut-être à prévoir afin que les Dionysiens et les visiteurs profitent de cette mobilité.

bh/www.ipreunion.com/redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !