Pour récompenser les initiatives des élèves :

Le Département rencontre les principaux de collèges


Publié / Actualisé
Ce mercredi 11 septembre 2019, Cyrille Melchior, le président du Conseil départemental a rencontré les principaux de collèges de l'île à Saint-Denis. La gestion des 77 collèges est une compétence de la collectivité, cette année, ce sont 55 000 élèves qui ont fait leur rentrée dans ces établissements scolaires. Pour le Département, cette rencontre avec les chefs d'établissements est l'occasion de leur donner la parole, d'écouter les problématiques auxquelles ils sont confrontés pour ensuite affiner la politique départementale. Aujourd'hui, la baisse du nombre de contrats aidés (aujourd'hui appelés PEC -parcours emploi compétences ) est l'une des principales difficultés.
Ce mercredi 11 septembre 2019, Cyrille Melchior, le président du Conseil départemental a rencontré les principaux de collèges de l'île à Saint-Denis. La gestion des 77 collèges est une compétence de la collectivité, cette année, ce sont 55 000 élèves qui ont fait leur rentrée dans ces établissements scolaires. Pour le Département, cette rencontre avec les chefs d'établissements est l'occasion de leur donner la parole, d'écouter les problématiques auxquelles ils sont confrontés pour ensuite affiner la politique départementale. Aujourd'hui, la baisse du nombre de contrats aidés (aujourd'hui appelés PEC -parcours emploi compétences ) est l'une des principales difficultés.

Par ailleurs, c’était aussi une matinée pour mettre en lumière les actions citoyennes des collégiens. Plusieurs concours sont organisés tout au long de l’année avec des thèmes divers : développement durable, culture, écriture, films scolaires, radios… Des projets pédagogiques et ludiques pour stimuler la créativité des jeunes. Le collège La Marine Vincendo à Saint-Joseph a remporté le premier prix de la quatrième édition " No gaspi ". Les élèves ont réussi à sensibiliser leurs camarades à la lutte contre le gaspillage dans la cantine scolaire de l’établissement. Une belle initiative bien ancrée dans la politique départementale. 

Des médailles ont aussi été remises aux collégiens qui mettent La Réunion en l’air. C’est le cas de Soan, qui a participé au télécrochet The Voice kids. L’élève de 5ème avait chanté un maloya qui avait fait se retourner les quatre membres du jury. Une belle prestation qui avait beaucoup fait réagir les Réunionnais. Malgré le succès, Soan, garde les pieds sur terre, regardez :

Après les récompenses, les principaux ont pu rencontrer le président du Département, l’occasion pour eux de parler à bâton rompu avec Cyrille Melchior. La question du manque de contrats aidés était au cœur des discussions. Regardez l'interview du président du Département à ce sujet:

Les moyens nécessaires au fonctionnement des collèges en intégrant les charges de personnels s'élèvent à 54,2 millions d'euros.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Leo, Posté
Les contrats aidés sont des contrats de droit privé on les a utilisés beaucoup dans les établissements publics créant une fonction public a deux vitesses et le soucis c est le désengagement de l etat pou les collèges et aussi les lycées, je pense que l on a un besoin réel de personnes et de personnel s qualifiés dans ces structures et ce n est pas le cas.nous même on est confronté au manque de formation de ses personnes qui occupe des postes à responsabilité sans tutorat....pour moi il faut encadrer ses postes, former ces personnes en les embauchant sur des contrats de droit publics pour qu ils puissent être embauchés comme fonctionnaires territoriale, en exerçant ce métier à plein plein-temps....et de ne pas les retrouver à nouveau dans le circuit de l emploi 2 années après....en ayant donné toute leur énergie et capacité en faisant le même travail que nous les fonctionnaires permanents.....je défend ces personnes et la fragilité de leur contrat.....