Education :

Le Tampon prêt pour sa rentrée sous l'ère Covid-19


Publié / Actualisé
A l'occasion de la rentrée scolaire prévue ce lundi 17 août 2020, le maire du Tampon, André Thien-Ah-Koon a présenté ce mardi 11 août les grandes lignes de la rentrée 2020/2021 sur sa commune. Nouvelles classes, restauration scolaire, travaux d'aménagement et de rénovation des établissements et bien sûr nouveau protocole sanitaire compte tenu du Covid-19 ont été à l'ordre du jour (Photo Mairie du Tampon)
A l'occasion de la rentrée scolaire prévue ce lundi 17 août 2020, le maire du Tampon, André Thien-Ah-Koon a présenté ce mardi 11 août les grandes lignes de la rentrée 2020/2021 sur sa commune. Nouvelles classes, restauration scolaire, travaux d'aménagement et de rénovation des établissements et bien sûr nouveau protocole sanitaire compte tenu du Covid-19 ont été à l'ordre du jour (Photo Mairie du Tampon)

Une rentrée avec un nouveau protocole sanitaire

La Réunion sera le premier territoire français à faire sa rentrée 2020/2021. Une rentrée qui sera scrutée à la loupe au niveau national afin d’observer l’organisation des établissements en intégrant les enjeux de la prévention contre le Covid-19. Comme tous les territoires, la ville du Tampon a dû intégrer les éléments du nouveau protocole sanitaire diffusé par l’Education nationale.

Ainsi, dans les écoles, la distanciation physique d’un mètre dans les espaces clos n’est plus obligatoire lorsque cela n’est pas possible. La limitation du brassage des élèves n’est plus obligatoire mais est recommandée dans la mesure du possible. La mise à disposition d’objets partagés au sein d’une même classe ou d’un groupe constitué est permise. La limitation du brassage dans les transports scolaires n’est plus obligatoire. Le lavage des mains reste nécessaire tout comme le nettoyage et la désinfection au moins une fois par jour des espaces de travail.

Par ailleurs, la commune a mobilisé ses services afin que les usagers des écoles puissent bénéficier d’équipements et de services supplémentaires : le marquage des zones d’attente dans les écoles et à leurs abords, l’installation de points d’eau supplémentaires dans toutes les cours d’écoles (avec distributeurs de savon), la fourniture de milliers d’écrans de protection individuelle pour les élèves de type isoloir, la sécurisation des bureaux des directeurs, et la fourniture régulière de produits complémentaires pour la désinfection des mains, des mobiliers et des outils de travail pédagogiques.

10.500 élèves pour 39 écoles publiques

Au total, ce sont 10 500 petits Tamponnais qui feront leur rentrée lundi prochain, dans les 39 écoles publiques de la communes. Ce chiffre est légèrement en baisse par rapport à la rentrée précédente où 10 900 marmailles avaient repris le chemin de l’école. Dans le même temps, afin de répondre au mieux aux besoins démographiques, la ville enregistre la fermeture 5 classes (3 maternelles et 2 élémentaires) et l’ouverture de 10 nouvelles (3 maternelles, 1 classe passerelle, 5 élémentaires ainsi qu’une classe ULIS pour l’inclusion d’élèves en situation de handicap).

Des écoles rénovées

Grandes vacances scolaires obligent, la Ville du Tampon s’est efforcée de mener des travaux dans les écoles afin de moderniser les établissements, répondre aux normes d’hygiènes et de sécurité et offrir des capacités d’accueil suffisantes. Plus de 900 000 euros sont par exemple consacrés à la rénovation des sanitaires (remplacement de portes et de lavabos, peinture, remise aux normes de la menuiserie) dans 31 écoles dans le cadre du plan pluriannuel de la Ville. Par ailleurs, la municipalité a lancé un programme de remplacement des structures de type modulaire afin de construire des salles en dur en lieu et place de ces modulaires, lorsque le foncier le permet.

A la cantine, manger sain et local tout en évitant le gaspillage

41 établissements scolaires bénéficient sur service public de restauration scolaire communal au Tampon, ce qui représente plus d’1,3 million de repas chaque année. Comme l’année dernière, la Ville du Tampon souhaite mettre l’accent avant tout sur le manger péi. Plusieurs conventions en ce sens ont été signées l’an dernier, notamment avec les filières interprofessionnelles animales, afin de valoriser et développer la consommation de viande locale.

La commune souhaite par ailleurs encourager la nourriture saine et diététique. Pour ce faire, les menues sont crées et validés par un professionnel en diététique afin de veiller au grammage en fonction des âges, aux apports nutritifs de chaque type d’aliment, ainsi qu’à la diversité et à la variété des types d’aliments.

Enfin, depuis 2018, une convention de partenariat a été mise en place entre le service Restauration et le CCAS du Tampon afin de proposer un service de restauration solidaire. Les excédents alimentaires (repas produits mais non distribués) sont ainsi traités, conditionnés en barquette puis redistribués par le CCAS aux plus nécessiteux.

La Ville déploie son PRE et son CLEA

Programme de réussite éducative (PRE) et Classe à projet artistique et culturelle (CLEA), ce sont les deux axes majeurs d’intervention de la Ville du Tampon en matière de réussite éducative des jeunes Tamponnais. Le premier axe déployé dans les quartiers prioritaires de la commune vise à donner toutes leurs chances aux enfants. Les écoles concernées sont Primaire Just Sauveur, Primaire Charles Isautier, Maternelle Jules Ferry, Elementaire Jules Ferry, et Primaire Aristide Briand. L’objectif est d’apporter un soutien éducatif, culturel, sanitaire, et social à des enfants âgés de 2 à 16 ans avec 4 priorités : la prévention du décrochage scolaire, l’accompagnement personnalisé à la scolarité, le développement personnel, et l’accompagnement socio éducatif.

La Classe à projet artistique et culturelle vise à favoriser des actions et projets sur ces thématiques. Elle intègre aussi un volet sensibilisation à la biodiversité, à la végétalisation et à la reconquête des espèces endémiques et mellifères de La Réunion.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !