Elle demande aussi le dépistage des passagers se rendant dans l'île aux parfums :

Covid-19 : Ericka Bareigts veut le rétablissement des tests pour les voyageurs en provenance de Mayotte


Publié / Actualisé
Dans un communiqué rendu public ce dimanche 20 septembre 2020, la maire de Saint-Denis, Ericka, demande le rétablissement d'obligation de test anti Covid-19 "avant tout voyage entre Mayotte et la Réunion et l'établissement de l'obligation de test avant tout voyage entre la Réunion et Mayotte".
Dans un communiqué rendu public ce dimanche 20 septembre 2020, la maire de Saint-Denis, Ericka, demande le rétablissement d'obligation de test anti Covid-19 "avant tout voyage entre Mayotte et la Réunion et l'établissement de l'obligation de test avant tout voyage entre la Réunion et Mayotte".

Suite au décret mettant fin à l’Etat d’urgence sanitaire pour Mayotte, paru dans le journal officiel le 17 septembre, il n’est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de Mayotte de présenter un test PCR Covid négatif 72h avant de prendre l’avion. Il est donc désormais possible de voyager entre la Réunion et Mayotte sans obligation de présenter un test négatif au préalable. "Pourtant, notre île, tout comme Mayotte, sont encore classées en zone rouge, qui traduit une circulation active du virus" remarque Erick Bareigts dans son communiqué.

Lire aussi : Mayotte : fin de l'obligation de test anti Covid pour les voyageurs à destination de La Réunion

"A la Réunion, Saint-Denis, du fait de sa position de chef lieu et de la densité de la population, reste la commune la plus touchée par le virus. La mairie de Saint-Denis a donc mobilisé des moyens matériels et humains importants afin de lutter contre la propagation de la maladie" dit encore la maire de Saint-Denis. Elle souligne aussi que d"des efforts conséquents ont également été demandés à la population".

Ces actions combinées "portent aujourd’hui leurs fruits puisque les derniers chiffres annoncés pour la commune présentent une diminution du nombre de cas positifs encourageante, qu’il reste toutefois encore à confirmer dans la durée" souligne l'élue dionysienne.

Erick Bareigts estime qu'"ilserait donc contre productif, à l’heure où les deux îles luttent activement pour casser au maximum les chaînes de transmissions de la maladie, d’autoriser des personnes à circuler librement sans s’assurer au préalable de leur absence de contamination confirmée par un test PCR Covid. Cela comporte le risque d’introduire de nouveaux cas, et donc potentiellement de nouveaux clusters".

Elle termine en réclamant donc "le rétablissement de l’obligation de présenter un test PCR Covid négatif avant tout voyage entre Mayotte et la Réunion et l’instauration de l’obligation de test pour les personnes voyageant de la réunion à Mayotte".

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

5 Commentaire(s)

Dodou, Posté
Après sa promesse utopique lorsqu'elle était ministre d'acheminer de l'eau par bateau vers Mayotte, chose difficile à réaliser techniquement et très coÃ"teuse. Mais bon quand on fait de la politique, il faut mentir. A tel point que certaines personnes ont cru de l'eau à vraiment été envoyée à Mayotte. Concernant ce covid, ça fait plusieurs semaines que cette épidémie a bien baissé alors qu'elle est en constante croissance à la réunion. Pendant ce temps les voyageurs de la réunion entrent à Mayotte sans.test. Aujourd'hui, Mayotte est classée zone verte ça vous pose un problème. Quel mépris envers les mahorais!!!
Missouk, Posté
Compte tenu de la situation sanitaire chez nous, on ne peut plus se permettre de laisser rentrer les gens librement. Jamais le Préfet et l'ARS n'auraient du donner leur accord. Heureusement que certains politiques font le boulot à leur place! Il est donc urgent qu'elle soit entendue et qu'on rétablisse le test depuis Mayotte
Une équipe qui perd, Posté
Le problème, c'est que bien d'autres départements peuvent avancer les mêmes arguments qu'elle. Il y a des liaisons aériennes entre départements, en métropole.Elle devrait surtout mettre en avant le fait qu'ici on ne peut se permettre une explosion des cas parce que les possibilités d'évacuations sanitaires vers d'autres départements sont limitées à cause des distances.C'est ça qui fait la différence avec les départements de l'hexagone, et c'est donc ça qu'il faut mettre en avant pour tenter de convaincre les autorités centrales.
RIPOSTE974, Posté
Contre le système politique de cette élue socialiste . Courageuse face aux autorités qui pensent à sauver ses fesses avant la santé de tous !C'est tout
Dania, depuis son mobile, Posté
bravo mme la maire nous sommes assez infectes ici ce gouvernement fais et dis n'importe quoi ????