Séminaire régional :

Saint-Denis : "lang kréol dann kèr" pou réfléshi si nout ki sa nou lé


Publié / Actualisé
Dix ans après ceux de Cayenne (Guyane), les états généraux du multilinguisme dans les Outre-mer (EGM-OM) se tiendront en octobre 2021 à La Réunion. Initulé lang kréol dann kèr", il a pour objet de réfléchir sur "nout ki sa nou lé". Pour préparer cet événement national, un comité de pilotage et "un conseil scientifique a nourri sa réflexion" indique la préfecture en annonçant la tenue d'un séminaire régional sur le sujet le mercredi 28 octobre 2020, de 8h30 à 18h, à l'ancien Hôtel de ville de Saint-Denis.
Dix ans après ceux de Cayenne (Guyane), les états généraux du multilinguisme dans les Outre-mer (EGM-OM) se tiendront en octobre 2021 à La Réunion. Initulé lang kréol dann kèr", il a pour objet de réfléchir sur "nout ki sa nou lé". Pour préparer cet événement national, un comité de pilotage et "un conseil scientifique a nourri sa réflexion" indique la préfecture en annonçant la tenue d'un séminaire régional sur le sujet le mercredi 28 octobre 2020, de 8h30 à 18h, à l'ancien Hôtel de ville de Saint-Denis.

"Cette journée (de séminaire) a pour ambition de faire un état des lieux et de définir les objectifs d’une politique équilibrée plurilingue français/créole réunionnais dans tous les domaines de la vie sociale" souligne la préfecture. Personnalités et acteurs dans le domaine de la linguistique à La Réunion (institutions, chercheurs, responsables d’associations, artistes, écrivains, juristes, etc) participeront au débat.

Afin d’être accessible au plus grand nombre, le séminaire fera l’objet d’une captation vidéo interactive diffusée en direct sur la page facebook Langkreol974

Les états généraux sont organisés conjointement par le ministère de la Culture, le ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, le ministère de l‘Outre-Mer et les collectivités territoriales de La Réunion.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Mayaqui, depuis son mobile, Posté
Très bonne idée ; la langue créole est une richesse qu il faut protéger ;
C est comme l'occitan dans le midi de la France . le parler de temps en temps fait un bien fou ....