Thierry Robert s'oppose à l'exploitation du site de Bois Blanc à Saint-Leu :

NRL : Région cherche carrière désespérément


Publié / Actualisé
La région est toujours à la recherche des matériaux pour la construction de la nouvelle route du littoral. 18 millions de tonnes de matière première sont nécessaires afin de mener à bien les travaux de la NRL. Le conseil régional pourra notamment compter sur les sites de Cambaie à Saint-Paul et de Dioré à Saint-André. Mais à Saint-Leu, la collectivité se heurte à l'opposition de Thierry Robert. Le député-maire refuse la " déportation " de la population du quartier de Bois Blanc. Derrière cette "guerre des carrières" - comme l'a annoncé le Quotidien le jeudi 15 mai 2014 - se cache en effet un affrontement où il n'est pas seulement question de chantier, mais également de politique avec les régionales en ligne de mire. (photo montage)
La région est toujours à la recherche des matériaux pour la construction de la nouvelle route du littoral. 18 millions de tonnes de matière première sont nécessaires afin de mener à bien les travaux de la NRL. Le conseil régional pourra notamment compter sur les sites de Cambaie à Saint-Paul et de Dioré à Saint-André. Mais à Saint-Leu, la collectivité se heurte à l'opposition de Thierry Robert. Le député-maire refuse la " déportation " de la population du quartier de Bois Blanc. Derrière cette "guerre des carrières" - comme l'a annoncé le Quotidien le jeudi 15 mai 2014 - se cache en effet un affrontement où il n'est pas seulement question de chantier, mais également de politique avec les régionales en ligne de mire. (photo montage)

Bois Blanc est un lieu-dit de la commune de Saint-Leu qui était jusqu’à présent sans histoire particulière. Depuis des décennies, les riverains du quartier vivent tranquillement, dans des logements parfois délétères. La municipalité, alors dirigée par Jean-Luc Poudroux, décide d’ailleurs de lancer un projet de RHI (Résorption d’habitat insalubre). Mis en stand-by, le dossier est repris en 2008 par Thierry Robert. La ville décide alors de commencer l’opération, "fin 2013, début 2014, juste avant les élections."

L’histoire de la réhabilitation de ce quartier de Saint-Leu aurait pu se dérouler sans faire de bruit. Sauf qu’un courrier de la préfecture adressé à la mairie a mis le feu au poudre, le préfet demandant à la collectivité locale "d’adapter" son projet de RHI par rapport à l’installation d’un site d’exploitation de roches massives dans le quartier. "Cela signifie en clair : votre RHI, oubliez là, parce que nous allons faire une carrière", explique Thierry Robert.

Pour le député-maire, qui a décidé de s’opposer à cette décision de l’Etat, aucun document administratif ne prévoit l’installation de cette carrière dans le site de Bois Blanc. "Le préfet devra passer par un projet d’intérêt général. Sauf qu’aujourd’hui, cela va être administrativement compliqué. Aujourd’hui, j’ai cru comprendre que la préfecture n’a pas lancé le PIG, et a décidé de ne pas porter cette responsabilité", détaille-t-il.

Les régionales entrent en jeu

En attendant un éventuel arbitrage du préfet dans cette affaire, le regard de Thierry Robert se tourne évidemment vers la pyramide inversée : "la région signe les marchés, mais elle n’a même pas les matériaux en quantité suffisante pour faire la route. C’est une véritable fuite en avant, le projet n’est pas encore mûr." Si le conseil régional a pu trouver un site pour exploiter les gravats, la collectivité cherche toujours où récupérer 9 tonnes de roches massives.

Trouver un endroit de 50 hectares où extraire des pierres est un véritable casse-tête pour la région : explosions engins de chantiers ne sont désirés par aucun riverain réunionnais. Mais pour Thierry Robert, la récente annulation des projets de carrière à Saint-Paul n’est pas si anodine. Les futures élections régionales seraient à l'origine de ce retour en arrière : "quand c’était Huguette Bello, ça ne posait pas de problème. Mais aujourd’hui, avec Joseph Sinimalé, Didier Robert préfère protéger l’électorat saint-paulois. A Saint-Leu et à Saint-André, il n’en a rien à foutre foutre vu les résultats aux municipales."

Le député-maire de Saint-Leu lance alors un "appel solennel" au nouveau président des îles Vanille : "il serait temps qu’il se pose 5 minutes. Qu’il rencontre les bureaux d’études pour ajuster les choses et s’assurer qu’il y ait suffisamment de matériaux." Et Thierry Robert d’ajouter : "Sur la NRL, il est complètement irresponsable. Avec cet obstacle de carrière, c’est tout le projet qui est mis en cause." Avant que l’Etat ne se positionne, la course contre-la-montre continue pour la région et les travaux de la nouvelle route du littoral. Les habitants de Bois Blanc, eux, attendent toujours de vivre dans des logements plus récents.

www.ipreunion.com

   

24 Commentaire(s)

Secrétariat d'ATR-Fnaut, Posté
Contrairement à ce qu'affirme "la rédactrice", le budget de la NRL n'est pas plus assuré que le reste: il explose déjà et le promoteur de cette usine à gaz "pieds dans l'eau" se garde bien de le dire. Il sera de toute façon rattrapé par son irresponsabilité politique -et le plus tôt sera le mieux.
Quant aux travaux qui ont commencé, ils seront utiles même si la NRL en viaduc ne se fait pas et peuvent être déconnectés du chantier de la NRL.
Donc rien n'est décidé réellement. Rien n'est joué. La résistance et la recherche d'une alternative issue d'un véritable débat démocratique, sont plus que jamais d'actualité.
La redactrice , Posté
Bonjour,

Oui a la NRL, une route securisée, gratuite et moderne !
@jori, Posté
Mon pauv' Jori, sans doute un fanatique de plus! cette NRL est une gabegie, précipitée et non sécurisée juridiquement et financièrement.
Vous citez le schéma départemental des carrières et bien justement celui-ci ne mentionne pas de carrière à Bois Blanc et pire l'interdit!!!! Avant de jouer au savant (lol lol), il faudrait vérifier ses sources!! Idem pour les 2000 bus!! Il y en a tout au plus 200 et encore... Bref que des âneries.
Nina, Posté
La NRL est un projet pharaonique qui nouc coutera tres cher, apres nous nos petis enfants et arrieres petits enfants seront contraints de payer cette route où le nom de Didier sera gravé!
Cher réunionnais, Didier a déjà mis le Tampon dans le rouge! Au tour de la Région réunion à présent!
Je ne suis pas du LPA et je n'approuve pas toutes les decisions de ThIERRY ROBERT notamment en ce qui concerne la crise requin, mais je pense que la réunion a besoin d'un président de région qui sait développer son ile et ne pense pas qu'à ses intérets personnels. Vivement les élections, FOUT DEHORS
JORI @ YOTTE, Posté
Sans vouloir vous offenser sachez que les 2000 bus sont déjà sur la route depuis plus d'un an! Avant de poser une telle question informez-vous, avant de crier mensonge rapprochez vous des établissements de la Région et vous verrez que vous êtes dans une totale ignorance!

Evitez de jouer à la savante s'il vous plait! Concernant le Train cela n'aurait aucunement réglé le problème de la sécurité de l'axe Possession/St-Denis! Cela n'aurait aucunement régler le problème de l'approvisionnement à partir du Port vers les communes de l'Est et du Nord!

Le Tram Train n'aurait été utilisé que par les habitants de St-Paul, et encore il aurait fallu 1h30 de transport pour ce trajet tandis que la NRL sera utilisé par tous les usagers, touristes, travailleurs, transporteurs, transport en commun etc...

S'il vous plait faites un effort, ne soyez ainsi manipulé par le Ti Roquet de St-Leu qui ne cesse de brasser de l'air et de paniquer la population seulement pour de la la politique et non pour le peuple!
Toton, Posté
Récupérez des roches sur la falaise du littoral!!!!!!!!!!!!!!!
Vanes, Posté
MR THIERRY ROBERt merci de vous battre pour notre quartier on est tous avec vous quoi qu'il arrive .
ATPR, Posté
@ Yotte, c'est vrai ça : ils sont passés où les 2000 bus ? Dans la future ex carrière de Bois Blanc atpr
Dégage, Posté
Thierry Robert a raison, il n'y a aucune raison pour que la population de Bois Blanc paye le prix fort pour le bon plaisir de Didier Robert ! il est vraiment grand temps qu'il dégage celui-la !!!!!!
Yotte , Posté
A la redactrice ce monsieur a ete elu par la division de la gauche .ou se trouve les 2000 bus......... mensonge. mensonge.......
Romuald, Posté
Thierry Robert a trouvé un prétexte pour tenter de nuire à l'avancée des travaux de la NRL. Il fait croire le pire aux habitants de Bois Blancs pour créer une sorte de résistance localement. Je pense bien que l'utilité publique l'emportera sur les manipulations d'opinions.
Kafka., Posté
Mine toute rochers po déboulé sur la route littoral la corniche va gagne servir pour la NRL..
JORI, Posté
Monsieur Thierry ROBERT, quel contradicteur faites vous donc!

Vous osez revenir à charge dans ce dossier alors que vous avez validé le schéma départemental des carrières!

Nous pouvons observer que votre démarche n'a rien à voir avec les habitants du site de Bois Blanc, nous pouvons observer que votre démarche n'est aucunement basée sur le bien être de la population mais bien au contraire votre démarche n'est qu'une action politicienne, qu'une action de vengeance!

En effet nous avons bien compris que votre seul intérêt n'est que les élections Régionales!

Et si les entreprises de votre frère Pierrick avaient été sélectionnées durant l'appel d'offre du transport des ces matériaux je suis certain que ce quartier aurait déjà été déserté afin de commencer les fouilles!

Alors Monsieur Thierry ROBERT dit le Ti Roquet, cessez vos aboiements, et laissez les réunionnais travailler s'il vous plaît, vous feriez preuve de beaucoup d’altruisme même si ce n'est pas votre fort!

Monsieur T Robert, cessez de ne penser qu'à vous, les réunionnais ont besoin de travailler!
Dada, Posté
Pourquoi c la région qui cherche, l'entreprise qui a eu le marcher c elle qui doit chercher en principe.
Brasseur, Posté
I fatigue a moi bonne là mi di a ou !

Lu devré aret cozer dans le vide !
La redactrice , Posté
Bonjour,

Il ne se fatigue à s'agiter à tue-tête ?
Le budget de la NRL est bouclé et les travaux amorcés.

Pour rappel, l'ancienne majorité régionale a été vaincue parce que M.Didier Robert avait d'ores et deja présenté son projet de construire cette nouvelle route.

Le projet demeura même s'il compte nous refaire le coup du calimero.
Coucou, depuis son mobile, Posté
La tete des Robert sur la photo mais c'est la meme famille?
Momo, Posté
Des solutions plus écologiques et durable éxistent! alors pourquoi ne pas en tiré profit! le tram train serait le bienvenue à la réunion et rendrait service à beaucoup de citoyens, il serait temps que nous pensions autrement car la planète bleue va mal, je suis contre cette NLR
Tartealacreme, Posté
Nos hommes politiques sont des magiciens ! Construire une route sans avoir assuré la fourniture des roches indispensables. Envoyez-nous le chef de projet qu'on le vire. Ah oui, c'est déjà prévu, les élections sont dans un an.
Sitarane, Posté
...la mi kompranpa, Missié Virapoullé, kan li latrap la méri, la di anou, la pa tro lontan ké li lé kont tir loros si Dioré !!!pou larout ancorniss.
Johny, Posté
Virer les abitent et détruire la nature pour que quelque gros PL D Sp d'enrichi sur le dos des autre ils ont qu'as allez la construire à MADAGASGAR leurs route comme il le save ci bien faire prendre l'argent de la sueur de notre front pour donne à d'autre paye ou faire la faite dedans . Arrêtons le massacre et protégeons notre peut d'environnement qui nous reste
DANORD, Posté
Je me demande à kwa joue Thierry Robert, à croire qu'il passe son temps à s'époumoner , prêcher dans le grand désert .

Thierry Robert, tu lasses les internautes sache-le !
Possessionnais, Posté
Ne pensez certainement pas à la carrière des Lataniers Mr Robert car Vanessa Miranville dans son programme promet d'interdire son exploitation et a signé un accord avec l'association de défense de la Ravine des Lataniers. Vive Miranville
Yotte, Posté
IL FAUT UN TRAIN RAPIDEMENT A LA REUNION .NON A LA NRL