MENU

Parapente : première manche de la Coupe du monde :

De Freyman pour du beurre


Posté par
La première manche de la 25ème édition de la "Route des Tamarins World Cup series 2015" s'élançait ce mardi 29 septembre, vers midi, avec une soixantaine de pilotes au départ des Colimaçons, à Saint-Leu. L'entrée en matière a fait "plouf" avec l'arrivée de la pluie au bout de 50 minutes de course.
La première manche de la 25ème édition de la "Route des Tamarins World Cup series 2015" s'élançait ce mardi 29 septembre, vers midi, avec une soixantaine de pilotes au départ des Colimaçons, à Saint-Leu. L'entrée en matière a fait "plouf" avec l'arrivée de la pluie au bout de 50 minutes de course.

Le directeur d'épreuve Laurent Vitalis avait concocté un parcours de 51 kilomètres, qui filait d'abord vers le Nord et La Saline, avant de revenir vers l'aire d'atterrissage de Kélonia, via Le Plate, La Chapelle pointue, ou l'église des Colimaçons.

Malheureusement, la pluie s'est vite invitée à l'épreuve sur les hauteurs du Plate. A ce moment-là, une dizaine de pilotes avaient créé une première différence et avaient pris les devants. Parmi eux, l'un des grands favoris Charles Cazaux, mais aussi Nelson De Freyman, Stéphane Benoit, le Tchèque Stanislav Mayer, ou les Réunionnais Cyril Lambert et Emmanuel Vincent. Chez les dames, seule Seiko Fukuoka parvenait à suivre le rythme du groupe de tête.

Alors que ce dernier arrivait près de la troisième balise, matérialisée par l'antenne du Plate, de grosses gouttes commençaient à tomber sur les voiles. Laurent Vitalis n'avait d'autre solution que de stopper la manche pour des raisons de sécurité.

L'interruption de la première manche est survenue après 50 minutes de course, ce qui ne permet pas de valider le classement, les règlements stipulant qu'il faut au minimum une heure de course. On retiendra que Nelson De Freyman était alors aux commandes.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !