Thierry Robert a appelé les Saint-Leusiens à voter non :

Jour J pour le référendum sur la carrière de Bois Blanc


Publié / Actualisé
Ce dimanche 12 juin 2016, les habitants de Saint-Leu sont appelés à se prononcer sur l'ouverture de la carrière de Bois-Blanc. L'objectif de ce projet : alimenter en roches le chantier de la nouvelle route du Littoral (NRL). Thierry Robert, député-maire de Saint-Leu, a appelé ses habitants à s'y opposer.En arrière plan de ce vote se profile aussi c'est aussi un nouvel affrontement entre Didier Robert, président de Région et promoteur de la NRL, et Thierry Robert son adversaire le plus virulent.
Ce dimanche 12 juin 2016, les habitants de Saint-Leu sont appelés à se prononcer sur l'ouverture de la carrière de Bois-Blanc. L'objectif de ce projet : alimenter en roches le chantier de la nouvelle route du Littoral (NRL). Thierry Robert, député-maire de Saint-Leu, a appelé ses habitants à s'y opposer.En arrière plan de ce vote se profile aussi c'est aussi un nouvel affrontement entre Didier Robert, président de Région et promoteur de la NRL, et Thierry Robert son adversaire le plus virulent.

La carrière de Bois Blanc : doit-elle s’ouvrir, oui ou non ? C’est la question à laquelle les Saint-Leusiens devront répondre ce dimanche.
Thierry Robert a appelé les habitants de sa commune à voter contre ce projet de "méga-carrière de roches massives de Saint-Leu portée par la SCPR (Société Concassage Préfabrication de la Réunion)" écrit-il dans un communiqué. Il précise que cette carrière représentera "68 terrains de football homologués, une profondeur d'un immeuble de 25 étages, un trou béant dans un site naturel préservé en bord de mer ".
Ce projet de carrière est aussi décrié par plusieurs structures, tels que le collectif citoyen "Touch pa nout roche". Le parti Europe Ecologie Les Verts s’est également exprimé en sa défaveur en soulignant, notamment, les inconvénients graves constitués par le flux de circulation de camions - 900 rotations quotidiennes sont prévues -, les nuisances sonores - des tirs de mines auront lieu tous les jours -, les poussières…

Ainsi il y a tout juste un an, plus de 4000 personnes avaient formé une chaîne humaine pour protester contre le projet d’ouverture d’une carrière à Bois Blanc. Lors d’une enquête publique, 1379 avis défavorables avaient été recueillis et des risques sanitaires évoqués. L'Agence Régionale de la Santé (ARS) avait elle aussi émis un avis défavorables et plus de 300 médecins avaient signé un courrier mettant en garde contre les nuisances sanitaires qui seraient provoqués par les travaux.

Thierry Robert a donc décidé d'inviter la population de sa commune à se prononcer par un référendum local pour ou contre l'ouverture de la carrière. Le résultat du vote ménage peu de suspense. D'abord parce que la population saint-leusienne, toutes opinions politiques confondues, semble réellement inquiète à l'idée de subir des travaux d'une telle envergure pendant plusieurs années. Ensuite parce que à chaque consultation électorale, le député-maire de Saint-Leu est habitué à obtenir des scores dépassant les 65%.

Le "non" devrait donc l'emporter sans grand problème.

Opposant le plus virulent du président de Région, le député-maire de Saint-Leu espère porter un nouveau coup au chantier de la NRL – en le privant de galets –, et donc à Didier Robert qui a fait de la NRL le pilier central – unique, disent ses détracteurs -, de sa politique à la tête du conseil régional.

Pour rappel, à ce jour bien que les travaux de la NRL soient largement entamés, l'on ne sait toujours pas comment il sera alimenté en roches massives nécessaires à la construction de la route.

Dans un autre registre l'attribution des marchés de ce chantier titanesque font l'objet d'une enquête préliminaire menée par le parquet national financier pour corruption et favoritisme. Dans ce cadre plusieurs perquisitions ont été menées par les enquêteurs notamment chez le président de Région, Didier Robert, et chez son épouse.

Enfin, des inspecteurs de l'Office central de Lutte Anti Fraude (OLAF) étaient à La Réunion fin mai 2016 pour procéder à une série d'inspections et d'auditions dans le cadre du chantier de la NRL.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Mel, Posté
La clairière de Bois Blanc NOM néfaste pour la santé du paysage et de la population de saint leu:

Messieurs les décideurs vous vous croyez à la guerre? vous avez décider de sacrifié les personnes vulnérables, les personnes malades et les enfants de saint leu, Je vous accuse de travailler pour vos intérêts propre et de sacrifiés tout un peuple pour une folie meurtrière.
la vanité est un péché soyers raisonnables réviser vos copies au nom de l'humanité
espèrerons que pour une fois la population sera entendu.