Travaux de la Nouvelle Route du Littoral :

Carrière de Bois-Blanc - Thierry Robert "dénonce la pression" des représentants de Holcim et de Gtoi


Publié / Actualisé
Dans un post sur sa page Facebook, Thierry Robert s'est à nouveau élevé contre l'exploitation de la carrière de Bois-Blanc. Il évoque une "pression énorme" qu'exerceraient les représentants de Holcim et de Gtoi sur le préfet "en insistant sur le caractère d'intérêt général" de Bois-Blanc. Il demande au préfet "de ne pas laisser les grands lobbies financiers prendre le pas sur l'intérêt général.
Dans un post sur sa page Facebook, Thierry Robert s'est à nouveau élevé contre l'exploitation de la carrière de Bois-Blanc. Il évoque une "pression énorme" qu'exerceraient les représentants de Holcim et de Gtoi sur le préfet "en insistant sur le caractère d'intérêt général" de Bois-Blanc. Il demande au préfet "de ne pas laisser les grands lobbies financiers prendre le pas sur l'intérêt général.

Ces propos font suite au dernier conseil administratif de la Frbtp (Fédération réunionnaises des bâtiments et travaux publics) : selon le député-maire de Saint-Leu, les représentants de Holcim et de Gtoi auraient exercé des pressions en présence du préfet et du Sgar (Secrétaire général pour les affaires régionales).

Ce vendredi, Thierry Robert a adressé au préfet un courrier demandant le retrait du dossier Bois-Blanc de la commission carrière, qui doit se tenir ce mardi.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !