Touché par le non cumul des mandats :

Thierry Robert signe sa démission sur Facebook


Publié / Actualisé
Le député-maire de Saint-Leu l'annonçait à ses administrés lors du 14 juillet. Il vient de passer de la parole aux actes en actant sa démission de son poste de maire. Une information officialisée sur sa page ce dimanche 16 juillet 2017.
Le député-maire de Saint-Leu l'annonçait à ses administrés lors du 14 juillet. Il vient de passer de la parole aux actes en actant sa démission de son poste de maire. Une information officialisée sur sa page ce dimanche 16 juillet 2017.

 

Une vidéo publiée en début d'après-midi sur le réseau social. On y voit le parlementaire dans son bureau. Il appose ensuite sa signature sur le document. Un courrier transmis ce lundi à la préfecture. On vous laisse découvrir les images.

 

L'élu ne traîne pas. Comme annoncé ce samedi 15 juillet sur Imaz Press, il comptait abandonner son poste d'édile pour se consacrer à celui de député de la septième circonscription. Le futur ex-maire de Saint-Leu, devait en effet se conformer à la loi sur le non cumul des mandats, désormais en application. Il reste conseiller municipal.

Un futur conseil municipal va se tenir afin de décider du nom du nouveau premier magistrat. Aucun suspense à attendre, Bruno Domen devrait endosser ce rôle. Le président de La Politique Autrement le considère en effet comme son successeur naturel.

   

2 Commentaire(s)

Cheche, Posté
Si son adversaire avait fait un recours devant la CC, il aurait jubilé le TITI en attendant le jugement(un an),mais voilà son adversaire l'a b..!
Monique la traitre, Posté
C PAS LA FIN DU MONDE ?