Tribune libre de la ville de Saint-Leu :

La carrière de Bois-Blanc : une bombe à retardement pour la NRL


Publié / Actualisé
Le Maire de Saint-Leu, Bruno Domen a fait le point sur la carrière de Bois Blanc ce matin lors d'une conférence de presse en présence de Karine Nabénésa, conseillère régionale et de Thierry Robert, député de la 7ème circonscription et conseiller municipal.
Le Maire de Saint-Leu, Bruno Domen a fait le point sur la carrière de Bois Blanc ce matin lors d'une conférence de presse en présence de Karine Nabénésa, conseillère régionale et de Thierry Robert, député de la 7ème circonscription et conseiller municipal.

Le 16 avril dernier, le Préfet a annoncé qu'il organisait du 02 au 17 mai, une concertation préalable sous la forme d’une mise à disposition électronique du public du dossier de mise en compatibilité du PLU de la commune de Saint-Leu. 

Cette annonce est intervenue seulement quelques jours après la publication officielle du nouvel avis de l’Autorité Environnementale.
Suite à l’arrêt du Conseil d’Etat du 6 décembre 2017 fragilisant toutes les procédures en cours pour la carrière de Bois Blanc, cet avis était attendu. Il constitue un élément fondamental  dans le dossier de la carrière. 

Pour la première fois géré au niveau national, c’est un rapport accablant pour le projet de carrière à Bois Blanc. Il vient confirmer que c’est un projet dévastateur qui est prévu. Il vient dire en réalité que ce projet n’est pas réalisable. Il dit que les carrières auraient du être prises en compte depuis le montage du dossier de la NRL.

Ce rapport comprend plus de 16 recommandations ! Demi-échangeur sur la route des Tamarins non pris en compte, pas d’informations sur les besoins en roches, tirs de mine effectués à Mayotte, absence de dérogations pour les espèces protégées, carottages sans résultats… l’avis de l’Autorité Environnementale est une véritable bombe à retardement pour cette carrière. Il va jusqu’à fragiliser les bases de la Déclaration d’Utilité Publique de la NRL. Dossier incomplet, réserves non levées, présence des matériaux non prouvée… tous les voyants sont au rouge. Cette carrière de Bois Blanc s’éloigne donc du chantier de la NRL et pourrait même l’impacter, le fragiliser.

Le Maire de Saint-Leu s’interroge : " Après deux enquêtes publiques, deux rassemblements pacifiques ayant réuni près de 8000 personnes, un référendum ayant montré le désaccord des Saint-Leusiens, la voix de la population ne semble pas être entendue. Pire, le Préfet n’entendrait-il pas non plus la voix de l’Autorité Environnementale, instance gouvernementale qui ne manque pas de partager les nombreux arguments que la collectivité et les citoyens défendent depuis des années. "

Selon la conseillère régionale, Karine Nabénésa : " Ce nouvel avis de l’Autorité Environnementale comporte tellement de recommandations… il rend le projet de carrière de Bois-Blanc "has been " pour le chantier de la NRL. A ce stade, l’autorisation d’exploitation de la carrière est loin d’être acquise. Le Président de Région a déjà donné l’ordre de service pour la digue, il doit maintenant avancer sur le chantier car celui-ci est essentiel pour les Réunionnais. "

Thierry Robert a également partagé sa position au sujet de la carrière et des nouveaux éléments versés au dossier : " Maintenant que le dossier a été géré au niveau des instances nationales, on découvre le pot aux roses. J’avertirais les ministres concernés sur ce qui se passe aujourd’hui à La Réunion. S’il y a des abus de pouvoir, des sanctions doivent être prises. "

Le Préfet organise du 2 au 17 mai, une concertation préalable pour le dossier de mise en comptabilité du PLU de la Commune de Saint-Leu. Les citoyens pourront consulter le dossier en ligne et surtout exprimer leur position par voie électronique. Pour ceux qui n’auraient pas accès à Internet, le Maire rappelle que le territoire est doté de plusieurs espaces numériques où chaque citoyen peut disposer librement d’un ordinateur connecté à Internet.

Mairie de Saint-Leu

   

1 Commentaire(s)

CHABAN, Posté
Pourquoi vu le fiasco cela pourrait être pire ?