Après Berguitta et Fakir :

Saint-Leu - Des millions d'euros pour remettre le réseau routier en état


Publié / Actualisé
Bruno Domen, maire de Saint-Leu et plusieurs conseillers municipaux ont présenté ce mardi 19 juin 2018, la programmation des travaux nécessaires pour réparer les dégâts causés au réseau routier communal par Berguitta et Fakir. "La remise en état des chemins de la ville est notre priorité "précise le maire Saint-Leuisen. "Après Berguitta, la commune a sollicité l'État pour le déblocage d'une aide financière à hauteur de trois millions d'euros"note Bruno Domen. Mais "d'après les services de l'État les fonds de secours ne seraient finalement que de 300 000 euros" déplore-t-il. Ces fonds n'étant pas suffisants, le maire de Saint-Leu a dû recourir à une augmentation de 5% de la taxe d'habitation. "Cette hausse n'affectera que les foyers les plus aisés de Saint-Leu" souligne l'édile en insistant "nous n'irons pas plus loin au niveau des impôts". S'agissant de Fakir, "l'État n'a pas encore pris en compte la demande de la commune" dit-il.
Bruno Domen, maire de Saint-Leu et plusieurs conseillers municipaux ont présenté ce mardi 19 juin 2018, la programmation des travaux nécessaires pour réparer les dégâts causés au réseau routier communal par Berguitta et Fakir. "La remise en état des chemins de la ville est notre priorité "précise le maire Saint-Leuisen. "Après Berguitta, la commune a sollicité l'État pour le déblocage d'une aide financière à hauteur de trois millions d'euros"note Bruno Domen. Mais "d'après les services de l'État les fonds de secours ne seraient finalement que de 300 000 euros" déplore-t-il. Ces fonds n'étant pas suffisants, le maire de Saint-Leu a dû recourir à une augmentation de 5% de la taxe d'habitation. "Cette hausse n'affectera que les foyers les plus aisés de Saint-Leu" souligne l'édile en insistant "nous n'irons pas plus loin au niveau des impôts". S'agissant de Fakir, "l'État n'a pas encore pris en compte la demande de la commune" dit-il.

Bruno Domen explique les difficultés de financement pour la rénovation du réseau routier communal saint-leusien, regardez :

 

Le montant des travaux pour Berguitta et Fakir s'élèvent à cinq millions d'euros. Cela concerne les voiries communales (proche du cimetière du Saint-Leu), les voiries communales et les voiries d'exploitation agricole :

 

 

Pour rappel, "la régie municipale a été moblisée chez les habitants et sur les routes afin d'effectuer le nettoayer et des travaux provisoires à l'urgence et permettre les déplacements sur le territoire communal" termine Bruno Domen.

eg/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !