Saint-Paul :

Le coco en fête ce week-end


Publié / Actualisé
Le coco est à l'honneur ce week-end à Saint-Paul. La traditionnelle fèt Koko se tient jusqu'au dimanche 16 août. Au programme : ateliers d'initiation au tressage, concours du meilleur " grimpeur coco ", concerts.
Le coco est à l'honneur ce week-end à Saint-Paul. La traditionnelle fèt Koko se tient jusqu'au dimanche 16 août. Au programme : ateliers d'initiation au tressage, concours du meilleur " grimpeur coco ", concerts.

C’est un palmier bien singulier qu’est le cocotier. Pouvant atteindre jusqu’à 30 mètres de haut, l’arbre tropical pousse principalement dans les milieux chauds. La commune de Saint-Paul, avec ses quelques 40 jours de pluviométrie par an, peut donc se vanter d’être un environnement particulièrement propice à la pousse du cocotier. Quoi de plus normal alors que la fêt koko se tienne dans cette commune de l’ouest ? Elle aura lieu sur le parking de la salle polyvalente près de la mairie annexe de Grande Fontaine.

Depuis plus d’une dizaine d’années, le collectif Tour des Roches organise cet événement aujourd’hui soutenu par la municipalité "qui souhaite redynamiser cette fête de quartier et rendre hommage à ce palmier qui a su offrir à la population locale toute sa richesse". Ce vendredi 14 août, les festivités démarrent à 17 heures. Durant la soirée, la nouvelle miss coco sera élue avant de laisser la place sur le podium aux artistes jusqu’à 23 heures, avec notamment le petit Noé Faya et le chanteur Kaf Malbar. Le lendemain, la fête ouvrira ses portes à 9 heures avec des expositions artisanales basées sur l’utilisation de la fibre du coco et des ateliers d’initiation au tressage. Car rien ne se perd sur le cocotier : outre la rafraîchissante eau de coco et le lait utilisé en cuisine, la palme peut être utilisée pour la fabrication de paniers ou balles tressées, l’enveloppe de la noix pour des pots de fleurs, la coque pour des objets artisanaux.

Quatre sorties kayak sont également prévues tout au long de la journée sur la réserve naturelle. A 14 heures, une campagne de 1000 cocotiers sera inaugurée sur le secteur. Le samedi sera aussi marqué par une note gourmande avec le concours du meilleur gâto coco. Dans la soirée, il sera difficile de ne pas danser sur les rythmes d'Afro Style, de Toulou, Benjam et David Ramen qui ambianceront le public à partir de 20 heures 30. Le dimanche matin sera plus calme, avec un orchestre spécial troisième âge programmé à 10 heures. L’après-midi reprendra de plus belle : le traditionnel concours "grimpeur coco" est prévu à 14 heures 30. La compétition consiste à s’élancer et grimper jusqu’en haut des plus grands cocotiers de la ville grâce à la force des pieds et bras. Un dispositif de sécurité est bien évidemment prévu. La fête se clôturera avec les concerts de Joe Vany et d’Alain Ramanisum. Une bonne ambiance pour apprécier ses derniers bonbons cocos.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !