Lutte contre l'illettrisme :

Saint-Paul - Un plan pour le développement de la lecture publique


Publié / Actualisé
Favoriser l'accès du plus grand nombre de Saint-Paulois à la pratique de la lecture reste l'une des grandes ambitions de la Ville de Saint-Paul. La municipalité qui entend "contribuer efficacement à la lutte contre l'illettrisme et diversifier l'offre culturelle" vient d'élaborer un plan de développement de la lecture publique.
Favoriser l'accès du plus grand nombre de Saint-Paulois à la pratique de la lecture reste l'une des grandes ambitions de la Ville de Saint-Paul. La municipalité qui entend "contribuer efficacement à la lutte contre l'illettrisme et diversifier l'offre culturelle" vient d'élaborer un plan de développement de la lecture publique.

"Il est important de renforcer et d’améliorer notre réseau sur l’ensemble de notre territoire communal en densifiant notre offre avec la création de nouvelles médiathèques ainsi que l’extension et la rénovation des équipements existants", souligne Yoland Velleyen, premier adjoint au maire de Saint-Paul. Il insiste aussi sur la nécessité de créer plus de proximité. "Répondre aux besoins des Saint-Paulois sur l’ensemble de la commune, reste donc le premier objectif de la municipalité" dit-il. "À travers cette nouvelle configuration qui entrera progressivement en vigueur, l’enjeu pour notre collectivité est clairement d’améliorer la qualité du service dans le domaine de la lecture publique et aussi de résorber les disparités territoriales existantes", poursuit l’élu.

Cet objectif général de rendre "la lecture accessible à tous" a retenu l'attention de l’Académie de La Réunion. "La création de réseaux de lecture publique figure parmi les priorités pour combattre l’illettrisme élevé dans l’île. L’engagement des communes sur la lecture publique est important", remarque Yannick Lepoan, délégué académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle au Rectorat. Conseillère pour le livre et la lecture à la Direction des affaires culturelles océan Indien, Marie-Joe Lo-Thong, pour sa part, "ne conçoit  pas que certains quartiers ne bénéficient pas du réseau de lecture publique". Elle approuve l’engagement et la politique publique de lecture de la Ville de Saint-Paul.

• Le programme d’investissement pluriannuel :

- 2016 : agrandissement de la Médiathèque de Saint-Gilles (de 70 m2 à 240 m2 - 420 000 euros)

- 2018 : agrandissement de la Médiathèque du Guillaume (de 180 m2 à 600 m2 - 2480 000 euros)

- 2019 : Création d’une médiathèque de 800 m2 à La Saline (3 393 000 euros)

- 2020 : agrandissement de la Médiathèque Centre-Ville (de 1045 m2 à 2500 m2 - 10 590 000 euros)

Après 2020

- construction d’une Médiathèque de 800 m2 à la Plaine en remplacement de celle de Bois-de-Nèfles qui fait 125 m2 (3 443 000 euros)

- agrandissement de la Médiathèque de Plateau-Caillou (de 180 m2 à 800 m2) 3 443 000 euros.

   

2 Commentaire(s)

Corole Maigrelette, Posté
Certain(es) pourront du coup apprendre à réceptionner et lire leurs courriers recommandés !!!!!!
Eliane, Posté
C'est bizarre, où est passée l'élue à la culture de st paul ? elle a sur ce point aussi compris que c'est du vent toutes ces promesses ? Et à quoi joue la DRAC, ces compliments alors qu'elle doit (ou devrait savoir) que rien n'est financé et qu'il n'y aura pas de professionnels de la lecture suffisants dans la commune ?