Saint-Paul :

Boucan : Sur la plage repeuplée, Defay, Lavillenie, coquillages et gens heureux


Publié / Actualisé
Ce samedi 12 décembre à Boucan Canot reste marqué comme le jour où familles, enfants, touristes, sportifs de haut niveau comme la surfeuse Johanne Defay et le sauteur à la perche Renaud Lavillenie se sont retrouvés pour profiter de la mer. Crise requins oblige, ils n'y avaient plus trempé un orteil depuis bientôt 3 ans. Sur le sable il y avait de l'émotion, de la joie et du plaisir sous les drapeaux verts, autorisant la baignade et toutes les activités nautiques.
Ce samedi 12 décembre à Boucan Canot reste marqué comme le jour où familles, enfants, touristes, sportifs de haut niveau comme la surfeuse Johanne Defay et le sauteur à la perche Renaud Lavillenie se sont retrouvés pour profiter de la mer. Crise requins oblige, ils n'y avaient plus trempé un orteil depuis bientôt 3 ans. Sur le sable il y avait de l'émotion, de la joie et du plaisir sous les drapeaux verts, autorisant la baignade et toutes les activités nautiques.

Le drapeau vert n’avait pas flotté depuis bien longtemps sur la plage de Boucan Canot. La pose des filets de sécurité a rassemblé les foule et instauré ce climat de confiance, disparu depuis la crise requin. L’inauguration de ces filets géants s’est faite dans la bonne humeur des touristes et des baigneurs jusqu’ici frustrés de ne pas pouvoir profiter de l’eau en toute sécurité. Patrick Florès, élu de Saint-Paul et maître d’oeuvre de ce dispositif de sécurité était présent sur la plage ce samedi matin, pour savourer le bonheur des gens revenus profiter de ce que l’océan offre de meilleur.

Les champions étaient au rendez-vous

 

Et il n’était pas seul puisque les surfeurs eux-mêmes sont venus, avides de vagues qui par ailleurs se faisaient rares dans la matinée, admirer le spectacle d’une plage à nouveau remplie. Johanne Defay, surfeuse réunionnaise à peine débarquée d’Hawaii où elle a terminé 8ème au titre mondial et originaire des Avirons estime que "cela fait beaucoup de bien à tout le monde de pouvoir retrouver ça". Celle-ci prévoit une année chargée de compétitions et de titres à venir, en visant le top 5 des meilleurs surfeurs au monde. Elle ne manquera pas de s'entraîner sur son île, elle, qui a croisé ce matin David Grainville, un autre surfeur loca plusieurs fois titré.

Renaud Lavillenie, champion olympique de saut à la perche et par ailleurs surfeur à ses heures réunionnaises était également là, pour partager les flots.

Bonne nouvelle pour les nageurs en eau libre

 

Et puisque champion rime avec compétition, bonne nouvelle pour les nageurs, la coupe de France d'eau libre dans le cadre du 27ème meeting de l'océan Indien à la fin du mois de décembre pourra se faire dans les eaux de Boucan Canot. L'épreuve, qui posait problème à cause du milieu naturel dans lequel celle-ci doit être obligatoirement disputée, fera le bonheur de l'équipe de France de nage en eau libre, entraînée par Philippe Lucas qui sera présente le 31 décembre 2015 prochain.

Franck Schott, conseiller technique régional de natation et lui-même ancien surfeur se félicite de l'installation de ces filets géants, et de cette Coupe de France de nage en eau libre maintenant programmée. "J’ai habité Boucan quand j’étais jeune, j’adore la mer et je suis ravi de retrouver le Boucan que j’ai connu". Le monde du surf ne sera donc pas le seul à profiter des eaux maintenant sécurisées.

Enfin, les nageurs les plus jeunes ont pu être observé en train de barboter au bord des eaux, les plus grands se sont laissés tentés par la nage maintenant possible jusqu'à 200 mètre du bord. Nombreux étaient ceux qui étaient heureux de revoir le Boucan Canot qu'ils ont connu, fréquenté et agréable. Une chose est sûre, les vacances de fin d'années arrivant à grand pas ne manqueront pas de baignade et de sport nautique, interdits depuis le 26 juillet 2013.
 

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Piff50, Posté
C'est chouette tous ces gens qui se félicitent tout seuls ! Utilisateurs, profitez bien de cet espace tant que vous pourrez car n'oubliez pas que l'homme n'a jamais dompté la nature. Comme écrit dans l'article, la mer vous accorde aujourd'hui ce qu'elle a de meilleur. Un jour ou l'autre, demain ou plus tard, elle redonnera ce meilleur à ses propres habitants. Tout ce que l'homme impose à la nature est voué à l'échec.
Lol, Posté
Merci SINI M. le Maire de St Paul et Didier ROBERT Président du conseil Régional pour ses installations, s'il est élu dimanche il va pouvoir le faire à St Leu, Etang Salé, St Pierre, etc...