Saint-Paul - "Alon fé koz marmit" :

Jean-Michel Adolphe remporte la marmite d'or 2016


Publié / Actualisé
Dans le cadre des actions d'animation sociale et urbaine, la Semader et la ville de Saint-Paul proposaient un concours et une dégustation de cari au feu de bois ce samedi dans le quartier de Sans Souci. Une manifestation baptisée "Alon fé koz marmit" et mise en place en partenariat avec les habitants, les associations du quartier mais également les toques blanches représentées par Marie France Grain Galet.
Dans le cadre des actions d'animation sociale et urbaine, la Semader et la ville de Saint-Paul proposaient un concours et une dégustation de cari au feu de bois ce samedi dans le quartier de Sans Souci. Une manifestation baptisée "Alon fé koz marmit" et mise en place en partenariat avec les habitants, les associations du quartier mais également les toques blanches représentées par Marie France Grain Galet.

L’objectif visé à l’heure ou ce quartier des hauts de Saint-Paul connaît une forte mutation dans le cadre de son aménagement, la préservation de la tradition en mettant en avant les talents culinaires et l'art de vivre dans ce village des hauts.

"La cuisine c'est la famille, c'est la transmission de génération en génération de recettes et de savoir faire. La cuisine c'est le socle de notre vivre ensemble. La cuisine sublime les ingrédients de la société réunionnaise, une cuisine riche, inspirée des cultures d'origine, ouverte sur le monde", a souligné le maire de Saint-Paul, accompagné de nombreux élus saint-paulois mais aussi de Sandrine Roussot."

"La cuisine est un moyen convivial de renforcer le lien social qui est aujourd'hui tant recherché. Au-delà de l'action de bâtir, c'est avant tout l'enjeu du développement humain qui est prédominant", insistait la directrice de l'aménagement au sein de la Sémader.

Cari poulet feu de bois, agrémenté de calebasse et de légumes lontan, gâteau patate… le défi a été relevé avec succès pour les 5 candidats du concours de cuisine. Et c’est le menu de Jean-Michel Adolphe qui a le plus séduit le jury composé de Marie France Grain Galet, épaulée dans sa mission par Chahéda Rivière, présidente de l'Efoi et Alexandre Técher, critique gastronome. L'alliance met et vin était assurée par Annie Françoise Crouzet, maître sommelier et 4ème nez mondial.

A noter que Mme Thomas a fini deuxième, remportant la marmite d’argent et Fernand Gaze, la marmite de bronze.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !