Alex Pota, 7e adjoint de la mairie de Saint-Paul, délégué aux affaires scolaires :

Rythmes scolaires - "La décision inique de "l'Inspecteur d'Académie""


Publié / Actualisé
"C'est à travers la presse de ce jour, vendredi 7 juillet, que nous avons pris connaissance de la décision du DAASEN, donc de l'Inspecteur d'Académie, de ne pas procéder au changement des rythmes scolaires à La Réunion à la rentrée d'août 2017" indique Alex Pota, 7e adjoint à la mairie de Saint-Paul, dont nous publions le communiqué dans son intégralité ci-après.
"C'est à travers la presse de ce jour, vendredi 7 juillet, que nous avons pris connaissance de la décision du DAASEN, donc de l'Inspecteur d'Académie, de ne pas procéder au changement des rythmes scolaires à La Réunion à la rentrée d'août 2017" indique Alex Pota, 7e adjoint à la mairie de Saint-Paul, dont nous publions le communiqué dans son intégralité ci-après.

Dans un courrier adressé par mail aux Directeurs d'écoles et aux Inspecteurs de circonscriptions, il précise "qu'il n'est pas prévu de modification des rythmes scolaires à la rentrée 2017, dans quelque école publique que ce soit."

On peut s’interroger sur la forme mais sur le fond aussi de cette décision. Pour notre part, nous avons
adressé des courriers, les 21 et 29 juin derniers au Recteur, lui demandant de faire le nécessaire pour que dans notre commune, la semaine de quatre jours soit effective dès la rentrée prochaine. On dispose pour cela de tous les critères requis : les conseils d'écoles ont donné leur avis favorable, les activités périscolaires sont maintenues, le service de transport scolaire réorganisé... Par ailleurs, dans le décret du 29 juin il n’est nullement mentionné qu'il faille obligatoirement la tenue d’un Conseil Académique pour la modification des rythmes scolaires, dont un se tient d’ailleurs cet après midi à 14h30.

Le choix de l’Inspecteur d’Académie (I.A.) emmène obligatoirement des interrogations. C'est à croire que
le Rectorat marche sur la tête des Réunionnais et des Saint-Paulois. C'est à croire que l'IA compte faire sans les communes à La Réunion, sans les parents et sans la population saint-pauloise.

Je demande solennellement au Recteur de se ressaisir et de rappeler à l'ordre son DAASEN "Nou lé pa plus, nou lé pa moins, respecte domoune". La Réunion est un département Français et le décret du 29 juin aurait dû s'appliquer partout en France. Ici comme ailleurs. L'Inspecteur d'académie sonne la fin de la récré. Soit.

Nous à Saint-Paul, nous en tiendrons compte. Mais informer les IEN et les Directeurs d'écoles avant même de nous informer, c'est d’abord inadmissible. C'est ensuite faire preuve d’un manque de savoir- vivre. C'est enfin ignorer la commune de Saint-Paul avec laquelle le rectorat a pourtant toujours bien travaillé.

J’en veux pour preuve, tout ce que nous mettons en place pour que dès la rentrée d’aout 2017, les CP à 12  
dans les REP + de Saint Paul fonctionnent dans lesmeilleures conditions.Par ailleurs, nous maintenons nos efforts d’accompagnement en faveur des activités périscolaires et extrascolaires de Saint-Paul pour l’année scolaire 2017-2018.

Je souhaite tout de même de bonnes vacances scolaires à toute la Communauté Educative.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !