MENU

Saint-Paul :

Deux bornes de recharge pour véhicules électriques à Saint-Paul


Posté par
Pour cette édition 2017 de la semaine Européenne de la Mobilité, Saint-Paul a installé deux bornes à recharge rapides pour les voitures électriques. L'esprit de cette manifestation vise à promouvoir les bonnes pratiques régionales en matière de transport pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Nous publions le communiqué de la municipalité ci-dessous.
Pour cette édition 2017 de la semaine Européenne de la Mobilité, Saint-Paul a installé deux bornes à recharge rapides pour les voitures électriques. L'esprit de cette manifestation vise à promouvoir les bonnes pratiques régionales en matière de transport pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Nous publions le communiqué de la municipalité ci-dessous.

Pour cette édition 2017, Saint-Paul a souhaité innover et confirmer l’engagement de la commune en matière de transition énergétique en installant deux bornes à recharge rapide pour les voitures électriques. La première se situe près de l’hôtel de Ville et la seconde sur le front de mer de Saint-Paul, face au boulodrome.

La recharge rapide, c’est quoi ?
Complémentaire à la recharge dite normale (3kW) et accélérée (7-22 kW), la recharge rapide permet de recharger les voitures électriques compatibles à une puissance supérieure à 43 kW. Ce mode de charge à "gros débit" permet de réduire considérablement le temps de charge et reste le mode à privilégier pour les longs trajets.

Quelle est la durée d’une charge rapide ?
La durée d’une charge rapide dépendra à la fois de la taille de votre batterie et de la puissance délivrée. Plus la capacité énergétique de la batterie sera importante, plus elle sera longue à charger.
A titre d’exemple, il faudra compter 16 heures pour recharger une batterie de 30 kWh sur une prise domestique et moins d’une heure sur une borne rapide à 50 kW, soit de quoi récupérer 200 km environ.

"A travers cette installation, la Commune de Saint-Paul entend favoriser le développement du véhicule propre, notamment en centre-ville", note le premier adjoint en charge du développement durable, Yoland Velleyen. "Le manque d’infrastructures de recharge qui était jusqu’à lors un frein au développement de l’électromobilité est en passe d’être résolu avec la pose de ces premières bornes", conclut Virginie Peron, conseillère municipale à la politique environnementale. Quatre véhicules (deux par bornes) pourront ainsi se recharger gratuitement.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !