Saint-Paul :

Un centenaire de Villèle célébré


Publié / Actualisé
André Ramassamy - Ponin a fêté ses 100 ans ce dimanche et a été fait citoyen d'Honneur de la Ville de Saint-Paul, par le Maire Joseph Sinimalé. Une grande partie de la famille s'est retrouvée à son domicile pour célébrer ce double événement. (crédits : mairie de Saint-Paul)
André Ramassamy - Ponin a fêté ses 100 ans ce dimanche et a été fait citoyen d'Honneur de la Ville de Saint-Paul, par le Maire Joseph Sinimalé. Une grande partie de la famille s'est retrouvée à son domicile pour célébrer ce double événement. (crédits : mairie de Saint-Paul)

Monsieur Ramassamy est né le 1er octobre 1917. Quand on lui demande le secret de sa longévité, il répond : "le travay". En fait, non, il répond très exactement avec une mémoire infaillible et une lucidité remarquable : "tout’ qualité travay". Et il cite pêle-mêle "gardien, commandeur" après avoir précisé qu’il a œuvré dans plusieurs usines sucrières. "Mwin la mène charèt bœuf, mwin la kas makadam", dit-il encore. Puis, de rappeler : "mèm si lontan té misère, lavé poin la lumière, nou té i bwar dolo sucrée, domoun té heureux".

André Ramassamy a eu dix enfants. Il vit d’ailleurs chez sa fille depuis une vingtaine d’années et ses proches l’entourent d’amour chaque jour. Ce qui explique sans doute la raison de sa grande forme. Des mains du Maire de Saint-Paul, il a reçu le diplôme d’honneur de la Ville. "Nous vivons aujourd’hui dans une société compliquée. Le travail est une bénédiction", expose Joseph Sinimalé. Le nouveau centenaire de Saint-Paul compte à ce jour 33 petits-enfants et 46 arrière-petits-enfants.
 

   

1 Commentaire(s)

Jose, Posté
Belle santé, longue vie à lui !