Parc Expobat de Saint-Paul :

Salon de l'art culinaire - Trois jours pour montrer le savoir-faire réunionnais


Publié / Actualisé
Le parc Expobat de Saint-Paul accueille le salon de l'art culinaire de La Réunion du vendredi 03 au dimanche 05 novembre 2017. Une manifestation totalement gratuite destinée à découvrir le savoir-faire de nos artisans boucher, charcutier, boulanger, pâtissier...
Le parc Expobat de Saint-Paul accueille le salon de l'art culinaire de La Réunion du vendredi 03 au dimanche 05 novembre 2017. Une manifestation totalement gratuite destinée à découvrir le savoir-faire de nos artisans boucher, charcutier, boulanger, pâtissier...

Nos artisans ont du talent. Tel aurait pu être l’intitulé du salon de l’art culinaire de La Réunion qui démarre ce vendredi au Parc Expobat de Saint-Paul. Une première journée consacrée aux lycéens et collégiens mais surtout aux jeunes qui souhaitent se lancer dans un métier de bouche. Un job dating sera d’ailleurs proposé avec le Pôle emploi afin de recruter. Le secteur à besoin de main d’œuvre. Une soixantaine de postes de boucher-charcutier sont à pourvoir.

"Aujourd’hui on a des chefs d’entreprises qui recrutent mais en face, il n’y pas de demandes", se désole Didier Mazeau, président du syndicat mixte des bouchers et charcutiers traiteurs. Dans l’île, les métiers de bouche seraient actuellement capables d’offrir du travail à près de 200 jeunes. Sur le plan national, un millier d’offres restent sans réponse. " C’est pourtant des métiers qui ont de l’avenir. Dans le monde, on est à la recherche du savoir-faire français. Et lorsqu’on a du talent, on gagne bien sa vie ", souligne encore Didier Mazeau.

Aussi, le salon de l’art culinaire, encouragé par la Chambre de métiers et de l’artisanat vise à montrer le savoir-faire des artisans réunionnais en espérant susciter des vocations chez les jeunes. " En dépit de la crise, les métiers de bouche ont continué à progresser avec davantage d’entreprises, de salariés et un chiffre d’affaire en hausse ", se réjouit Bernard Picardo, le président de la CMA.

Pour attirer les jeunes, mais aussi les parents, les organisateurs du salon en partenariat avec la ville ont concocté un programme des plus alléchant. Outre les ateliers de cuisine, le public pourra assister à des démonstrations de Claude Breton qui fait partie du cercle restreint des Meilleurs ouvriers de France. Il supervisera entre autres le concours du meilleur jeune espoir réunionnais qui oppose 4 apprentis. Le lauréat participera au concours du Meilleur ouvrier de France à l’occasion du salon de l’Agriculture à Paris. L’an dernier, le représentant de La Réunion s’est classé 8ème sur 21 participants.

Plus directement samedi, le public pourra – après inscription – se mesurer dans la préparation d’un rougail saucisses. Et dimanche les professionnels s’attaqueront à un record, celui d’un chemin de fer. Ce sont les japonais qui détiennent aujourd’hui le record avec 150 mètres de gâteau. Nos artisans espèrent atteindre les 200 mètres.

A noter, que l’accès à ces trois jours de manifestation est totalement gratuit. Cerise sur le gâteau, l’ensemble des mets réalisés sur le site du parc Expobat sera distribué. Il risque de ne pas en avoir pour tout le monde.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !