Saint-Paul :

Convention pour une agriculture saine autour de la réserve de l'étang


Publié / Actualisé
Un planteur du Tour des Roches se lance dans l'agriculture saine avec l'appui de la Réserve Naturelle Nationale Étang Saint-Paul. Jean-Fred Edmond a signé une convention ce mardi 28 novembre 2017 avec l'administration de la régie RNNESP.
Un planteur du Tour des Roches se lance dans l'agriculture saine avec l'appui de la Réserve Naturelle Nationale Étang Saint-Paul. Jean-Fred Edmond a signé une convention ce mardi 28 novembre 2017 avec l'administration de la régie RNNESP.

Jean-Fred Edmond cultive la volonté de faire autrement en respectant l’environnement. Sur une parcelle d’environ 2 500 m2 il entend, avec l’appui de la RNNESP "expérimenter la diversification agricole" prenant en compte le développement durable. Cela suppose le bannissement des intrants, pesticides et autres produits chimiques. "Il est important de savoir quels types d’agriculture s’adapte le mieux au milieu. Ce qui pourrait ensuite aider d’autres agriculteurs et les guider dans le choix de leur production", souligne M. Edmond, insistant sur la nécessité de produire une agriculture saine.

Cette "nouvelle façon d’utiliser la terre" (…) et d’en prendre soin fait la fierté de l’administration de la régie Réserve Naturelle Nationale Étang Saint-Paul. D’autant que cette méthode "offre en récolte" la santé des consommateurs et "celle" de l’étang. "Nous sommes fiers de cette volonté conjuguée des jeunes et de la Réserve de travailler en bonne entente", souligne le Maire de Saint-Paul, Joseph Sinimalé, par ailleurs président du conseil d’administration de la régie.

"Notre réserve naturelle, au service de la population de Grande Fontaine, Bouillon, Laperrière, et de Saint-Paul en général, est un outil au service aussi de tous les agriculteurs et ceux qui se préoccupent du développement durable".

En présence de Virginie Péron, vice-présidente du conseil d’administration de la régie RNNESP et du Directeur, Pascal Hoarau, une convention a été signée avec Jean-Fred Edmond. Celui-ci y voit "un partenariat gagnant-gagnant".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !