Après les dégâts de Dumazile :

Les travaux de protection ont démarré aux Roches Noires


Publié / Actualisé
Interdit aux usagers pour des raisons évidentes de sécurité, l'espace public du site des Roches Noires est bien en travaux de protection. Une carapace constituée de blocs rocheux se met en place sur environ 20 mètres de linéaire au droit de l'esplanade et en accord avec les services de la DEAL.
Interdit aux usagers pour des raisons évidentes de sécurité, l'espace public du site des Roches Noires est bien en travaux de protection. Une carapace constituée de blocs rocheux se met en place sur environ 20 mètres de linéaire au droit de l'esplanade et en accord avec les services de la DEAL.

Effondrement d’un mur de clôture et de l’accès à l’esplanade côté Nord et plus spécifiquement sur le poste de secours, destruction du caillebotis et érosion du niveau de sable à l’avant du poste MNS… les dégâts causés par la tempête "Dumazile" sont très importants sur la plage. De ce fait, activer une surveillance opérationnelle depuis le poste de secours est impossible. Déployer le dispositif de sécurisation de la baignade (petit filet de baignade de la zone expérimentale) et envisager les moyens de secours appropriés en cas de sauvetage (jet ski, paddle…) le sont tout autant. En outre, avec les travaux d’aménagement et de sécurisation qui pourraient durer plusieurs jours, la baignade et les activités nautiques restent évidemment interdites jusqu’à nouvel ordre.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !