À la cantine :

Saint-Paul : s'engager pour la sécurité alimentaire des marmailles


Publié / Actualisé
On connaît déjà le menu scolaire du vendredi 17 août 2018 dans les écoles de Saint-Paul. Lait, macédoine, sauce thon, riz, haricots rouges, fromage blanc... Certains aliments contiennent des allergènes. La Ville de Saint-Paul s'engage donc pour la sécurité des enfants, dans le cadre de la prise en charge des allergies alimentaires. Panier-repas, organisation, tarifs... Voici un guide où retrouver toutes les informations à connaître pour bien commencer sa rentrée.
On connaît déjà le menu scolaire du vendredi 17 août 2018 dans les écoles de Saint-Paul. Lait, macédoine, sauce thon, riz, haricots rouges, fromage blanc... Certains aliments contiennent des allergènes. La Ville de Saint-Paul s'engage donc pour la sécurité des enfants, dans le cadre de la prise en charge des allergies alimentaires. Panier-repas, organisation, tarifs... Voici un guide où retrouver toutes les informations à connaître pour bien commencer sa rentrée.

La liste des allergènes
14 allergènes seront désormais indiqués sur les menus (poissons, crustacés, mollusques, œufs, lait, gluten, fruits à coque, arachide, sésame, moutarde, céleri, soja, lupin et sulfite).

400 enfants présentent une allergie alimentaire
La Direction de la Restauration scolaire et nutrition de Saint-Paul prend en compte environ 400 enfants présentant des allergies alimentaires, en leur proposant un menu de substitution et l’éviction de l’allergène.

L'allergie doit être signalée chaque année dans le dossier d'inscriptions à la restauration scolaire.
Pour la prise en compte de l’allergie par la Direction de la Restauration scolaire et nutrition, l’enfant doit impérativement être inscrit à la restauration scolaire: pour une allergie simple, il sera demandé un certificat médical de l’allergologue ou du médecin traitant. Dans le cas du Projet d’accueil individualisé (PAI), il sera nécessaire d’actualiser le document à chaque rentrée.

Le projet d’accueil individualisé (PAI)
Le PAI permet d’accueillir les enfants porteurs de maladies chroniques. Objectif: leur assurer une scolarité normale et une continuité des soins et des soins de première urgence. L’établissement d’un PAI, encadré par une circulaire interministérielle de septembre 2003, réunit les acteurs concernés par l’accueil et l’encadrement de l’enfant (personnel de l’Éducation nationale, commune, médecin scolaire, famille), afin de prévoir tous les moyens possibles pour l’encadrement de l’enfant.


Découvrez ici le menu du vendredi 17 août
Attention: le PSU " protocole de soin d’urgence " n’est pas un PAI. Pour les enfants qui doivent faire l’objet d’un traitement d’urgence et qui font l’objet d’un simple PSU, il sera recommandé aux familles d’établir un PAI.  Pour établir un PAI, les parents doivent se rapprocher de la direction de l’école.

Les risques d’anaphylaxie
Il s’agit d’une manifestation mortelle à l’allergie. 10% des cas se déclenchent en milieu scolaire. À Saint-Paul, une trentaine d’enfants doit prendre un traitement d’urgence avec auto- injection d’adrénaline en cas de contact avec l’allergène, prévu dans le cadre du projet  d’accueil individualisé (PAI).

Le panier-repas pour veiller à la sécurité alimentaire
Ce dispositif mis en œuvre par la Mairie de Saint-Paul se décline en plusieurs volets et vise de multiples objectifs pour garantir la sécurité des petits Saint-Paulois:

    Le panier repas s’inscrit dans une démarche de prévention des risques pour éviter le contact avec l’allergène et pour assurer la sécurité alimentaire de l’enfant ;
    Le panier-repas permet de favoriser l’accueil de l’enfant en milieu collectif et favoriser son épanouissement ;
    La famille apporte le panier-repas le matin et l’enfant est accueilli dans le réfectoire avec les autres enfants, sous la surveillance du personnel communal ;
    Le panier repas est stocké, réfrigéré et servi par le personnel.


Nouvelle tarification du panier-repas, dans le cadre du PAI
Le Conseil municipal du 7 juin 2018 a approuvé la modification du règlement intérieur et de la tarification de la restauration scolaire. Il s’agit d’un tarif spécifique pour les paniers repas dans le cadre d’un PAI,  réduit de 50% sur chaque tranche qui est appliqué aux familles. La tarification se décompose en 8 tranches: par exemple, pour la tranche 1, un parent qui payait 40 centimes d’euros le repas dépensera uniquement 20 cts si la famille apporte le panier-repas. Sur la tranche 7, le parent qui payait 2,37 euros s’acquittera de 1,19 € s’il apporte le panier-repas.

Un contact pour toutes vos questions
Si vous souhaitez obtenir plus d’informations, merci de contacter le 02 62 70 28 48. Il vous faudra alors demander Madame Sandrine Fontaine ou Madame Cathy Lenclume.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !