Une délégation était en visite les 3 et 4 avril :

Sites d'importance internationale : la candidature de l'Etang Saint-Paul avance


Publié / Actualisé
Après un dépôt officiel de candidature au titre des Sites d'Importance International Ramsar - traité international pour la conservation et l'utilisation rationnelle des zones humides - en juin 2018, une délégation s'est rendue à l'Etang Saint-Paul pour expertiser le dossier.
Après un dépôt officiel de candidature au titre des Sites d'Importance International Ramsar - traité international pour la conservation et l'utilisation rationnelle des zones humides - en juin 2018, une délégation s'est rendue à l'Etang Saint-Paul pour expertiser le dossier.

Olivier Tainturier, le sous-préfet de Saint-Paul et président du comité consultatif de la réserve naturelle nationale Etang Saint-Paul et du comité de suivi du projet Ramsar, ainsi que  Joseph Sinimale, président de la régie RNNESP (Réserve naturelle de l’Etang Saint-Paul), ont accueilli la délégation le 4 avril pour convaincre les experts de la nécessité de labelliser de l’Etang Saint-Paul.


Comme l’ont souligné le sous-préfet et le président de la régie RNNESP, la labellisation, qui s’inscrit dans une démarche nationale et internationale de préservation des zones humides, est un atout pour le rayonnement international, l’éco-tourisme et le développement économique responsable et durable de la ville de Saint-Paul. Devenir Site d’importance internationale Ramsar, témoignera des trésors de biodiversité qu’abrite l’Etang Saint-Paul et les ravines adjacentes, inscrits au périmètre Ramsar (485 hectares). Il permettrait ainsi à cet étang de devenir la figure de proue des zones humides réunionnaises.

Les experts Ramsar, dès leur retour à Paris, rédigeront un rapport présentant les atouts et les préconisations à prendre en compte avant une ultime consultation auprès du groupe national milieux humides et de la commission espaces protégés du conseil national de la protection de la nature. Une fois validée par ces deux instances, l’Etat français déposera la demande d’inscription au secrétariat Ramsar, situé en Suisse.

L’ensemble des acteurs souhaitent que l’Etang Saint-Paul devienne le 49ème site français et le 12ème d’Outre-mer inscrit à la liste des sites d’importance internationale de Ramsar. La décision définitive devrait être prise avant la fin de l’année 2019.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !