Saint-Paul :

La commune commémore l'appel du 18 juin 1940


Publié / Actualisé
Moment chargé d'Histoire et d'émotion ce mardi 18 juin 2019 au jardin de la Liberté en plein coeur du centre-ville saint-paulois. La commune commémore en effet l'appel du 18 juin 1940. Une cérémonie organisée en l'honneur de l'appel du général de Gaulle, avec son premier discours diffusé sur les ondes de la BBC depuis Londres il y a 79 ans.
Moment chargé d'Histoire et d'émotion ce mardi 18 juin 2019 au jardin de la Liberté en plein coeur du centre-ville saint-paulois. La commune commémore en effet l'appel du 18 juin 1940. Une cérémonie organisée en l'honneur de l'appel du général de Gaulle, avec son premier discours diffusé sur les ondes de la BBC depuis Londres il y a 79 ans.

Charles de Gaulle invitait alors tous les Français à poursuivre la résistance et la lutte contre le régime nazi pendant la seconde guerre mondiale. Ce moment solennel prévu ce mardi réunit plusieurs anciens combattants de Saint-Paul et d’autres villes.

Autour d’eux : le sous-préfet de l’arrondissement Olivier Tainturier, le maire Joseph Sinimalé et l’élue saint-pauloise déléguée aux anciens combattants Gertrude Carpanin. Tous écoutent avec attention l’émouvante prise de parole de Jude Barret.

Le président de la section saint-pauloise de l’association des anciens combattants et victimes de guerre rend ainsi hommage au général de Gaulle. Tout comme le premier magistrat Joseph Sinimalé.

Il prononce lui aussi un discours pour saluer la mémoire de l’ancien président de la République. Une intervention effectuée juste après la lecture de l’appel du général par la jeune Heloïse Valentin, membre du conseil communal des enfants et des jeunes de Saint-Paul.

" Le général de Gaulle a changé le cours de l’histoire alors que la France était submergée par la force de l’ennemi. Il est l’homme qui a dit non à la soumission et à la défaite. Certains ont tout abandonné pour rejoindre la Résistance. Je veux saluer la mémoire tous les résistants", rappelle le maire de Saint-Paul.

Cette commémoration prend fin avec un dépôt de gerbes devant le monument aux Morts installé au jardin de la Liberté. L’occasion pour Olivier Tainturier et Joseph Sinimalé de saluer l’ensemble des porte-drapeaux et des autres anciens combattants.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !