Coronavirus :

Saint-Paul : les marchés forains fermés jusqu'à nouvel ordre


Publié / Actualisé
La commune de Saint-Paul a décidé de la fermeture totale et jusqu'à nouvel ordre de ses marchés forains, à partir du mercredi 25 mars 2020. Cette mesure drastique fait notamment suite aux déclarations du Premier ministre Edouard Philippe, la veille. (Photo rb/www.ipreunion.com)
La commune de Saint-Paul a décidé de la fermeture totale et jusqu'à nouvel ordre de ses marchés forains, à partir du mercredi 25 mars 2020. Cette mesure drastique fait notamment suite aux déclarations du Premier ministre Edouard Philippe, la veille. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Cette décision entre dans le cadre du confinement en vigueur sur le territoir national pour lutter contre la pandémie de coronavirus. La semaine dernière encore, la commune de Saint-Paul avait acté de dispositions exceptionnelles comprenant une distance de deux mètres entre chaque étal de marchandises.

À l'instar de Saint-Denis, c'est la fermeture complète que Saint-Paul a finalement adopté, pour des raisons de sécurité sanitaire. 

Le communiqué dans son intégralité ci-dessous :

"Dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire (Coronavirus/Covid-19) et la lutte contre la progression du virus, le Premier ministre a annoncé ce lundi 23 mars le renforcement de certaines mesures de confinement. Il a répondu aux interpellations du Conseil d’Etat en prenant en particulier la décision d’interdire les marchés ouverts.

En conséquence, La commune de Saint-Paul informe que tous les marchés forains qui sont organisés sur son territoire seront totalement fermés à partir de ce mercredi 25 mars et ce, pour une durée indéterminée.

La ville remercie les usagers pour leur compréhension."

   

2 Commentaire(s)

Katrica4, Posté
Bonjour. Vont t-il mettre en place la vente en panier sur la commune de st Paul ?
Entre les agriculteur et les clients ? Si oui ou faudra t-il prendre les panier en question ?
Isa, Posté
Bonjour. Pourquoi ne pas installer des bazardiers à raison de un, ou deux, voir plus dans chaque quartier. Cela permettait aux agriculteurs de continuer leur vente, aux personnes d'acheter près de chez eux, éviterait les déplacements et le nombre de clients au même moment. C'est une proposition qui pourrait peut-être palier à toutes les exigences du confinement et à l'économie de nos villes. Bon courage à vous tous.