Masque obligatoire pour regarder Jupiter et Saturne :

Une Nuit des étoiles en comité réduit à l'Observatoire des Makes


Publié / Actualisé
Ce samedi 8 août, l'Observatoire des Makes se prépare pour sa traditionnelle Nuit des étoiles. Contrairement à l'année dernière, celle-ci n'est accessible que sur réservation. Une mesure nécessaire pour éviter la trop forte affluence de l'année dernière et également s'adapter aux restrictions sanitaires liées au Covid-19. (Photo Sylvie Perrigault)
Ce samedi 8 août, l'Observatoire des Makes se prépare pour sa traditionnelle Nuit des étoiles. Contrairement à l'année dernière, celle-ci n'est accessible que sur réservation. Une mesure nécessaire pour éviter la trop forte affluence de l'année dernière et également s'adapter aux restrictions sanitaires liées au Covid-19. (Photo Sylvie Perrigault)

C'est une Nuit des étoiles "particulière" qui attend les amoureux du ciel nocturne ce samedi 8 août à La Réunion. La faute au Covid-19 qui bouleverse l'organisation de l'Observatoire astronomique des Makes.

Contrairement à l'année dernière, il ne s'agit pas cette fois d'une soirée "portes ouvertes". "Avec le coronavirus, on ne peut pas se permettre d'accueillir autant de personnes" explique la présidente de l'Association astronomique de La Réunion (AAR). Sylvie Perrigault souhaite d'ailleurs éviter l'affluence record qui avait marqué la Nuit des étoiles 2019.

- Pas de soirée portes ouvertes cette année -

Près de 3.000 personnes étaient montées dans les hauts de Saint-Louis l'an dernier pour voir les étoiles lors de cette soirée gratuite et ouverte à tous, entraînant de gros bouchons dans les virages menant à l'Observatoire et de longues files d'attente devant les télescopes.

"Il y a eu trop de monde, on était même limite côté sécurité. Encore une fois, on ne s'attendait pas du tout à ce succès" raconte la présidente de l'association. Pour éviter la même chose, la Nuit des étoiles 2020 se fait uniquement sur réservation.

La soirée, déjà complète, va se composer en deux temps : "on accueille 100 personnes, pas plus, divisées en deux vagues, la première à 20h30, la seconde à 22h". Une organisation obligatoire pour s'adapter aux mesures sanitaires.

Il a d'ailleurs été décidé de ne pas communiquer sur cette Nuit des étoiles à l'observatoire. L'année dernière, c'est justement l'organisation d'un événement Facebook, amplement partagé sur les réseaux sociaux, qui avait entraîné la très forte affluence que l'on connaît.

La présidente de l'association lance d'ailleurs un message : "ne montez pas à l'observatoire ce soir-là". Vous trouverez hélas porte close, puisque la Nuit des étoiles se fait en comité réduit.

- Port du masque obligatoire -

Le port du masque sera obligatoire toute la soirée. "Nous avons aussi prévu des solutions hydroalcooliques à divers endroits, et des lingettes pour désinfecter les instruments d'observation" explique Sylvie Perrigault, bien que les participants ne posent que leur œil et pas leurs mains sur les lunettes et les télescopes.

Huit instruments d'observation seront disponibles, chacun avec une thématique différente. La soirée sera animée par une vingtaine de personnes et l'observation du ciel nocturne sera complétée par des diaporamas. L'un d'eux sera d'ailleurs dédié à la thématique de la pollution lumineuse.

- Jupiter et Saturne, stars du ciel nocturne -

Le ciel du mois d'août permet de bien voir deux planètes de notre système solaire : Jupiter et Saturne. Cette dernière fait habituellement le bonheur des chanceux qui pourront approcher un télescope, avec ses célèbres anneaux.

On pourra également observer "tous les objets du ciel profond : nébuleuses, galaxies, amas d'étoiles, étoiles doubles…" explique Sylvie Perrigault. Que vous soyez à l'Observatoire des Makes, à une autre soirée d'observation ou dans votre jardin, ouvrez bien l'œil... En espérant, bien sûr, que la météo soit favorable !

mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !