Après l'incendie du Maïdo :

Roche Plate : l'école fermée face aux risques d'éboulements


Publié / Actualisé
Suite à l'incendie du Maïdo, des risques d'éboulements ont été constatés au niveau de l'ilet de Roche Plate. Les autorités ont donc décidé la fermeture de l'école pour éviter tous risques aux enfants. Nous publions ici le communiqué de la ville de Saint-Paul. (photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Suite à l'incendie du Maïdo, des risques d'éboulements ont été constatés au niveau de l'ilet de Roche Plate. Les autorités ont donc décidé la fermeture de l'école pour éviter tous risques aux enfants. Nous publions ici le communiqué de la ville de Saint-Paul. (photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

L’incendie du Maïdo a eu des conséquences importantes sur les parois du rempart qui surplombent l’ilet de Roche Plate. Les analyses du BRGM (bureau de recherches géologiques et minières) ont permis de constater des risques d’éboulement significatifs.

En effet, des écailles rocheuses menacent une partie de l’ilet et plus particulièrement l’école. Les instruments de mesure installés par le BRGM ont permis de constater que, dans la période du 24 au 26 novembre, l’écaille rocheuse a sensiblement bougé.

Dans ces conditions nous avons immédiatement pris la décision de fermer l’école. La maire de Saint-Paul et le Sous-Préfet se rendront à Roche Plate, dès demain matin, afin de rencontrer les habitants.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !