Sakifo 2015 :

Dann sal verte na touzour lambians


Publié / Actualisé
Les années passent, les Sakifo aussi, lambians sal verte ne change jamais. Il y a toujours le maloya , le vrai, celui qui fait bouger même les plus timides. Celui qui oblige à chanter et à taper dans les mains, même les plus réservés. Le concept est toujours le même : s'assoit sur le roulèr et fait rouler le kayamb celles et ceux qui en ont envie. Lespri maloya i okip lo rest...
Les années passent, les Sakifo aussi, lambians sal verte ne change jamais. Il y a toujours le maloya , le vrai, celui qui fait bouger même les plus timides. Celui qui oblige à chanter et à taper dans les mains, même les plus réservés. Le concept est toujours le même : s'assoit sur le roulèr et fait rouler le kayamb celles et ceux qui en ont envie. Lespri maloya i okip lo rest...
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !