Sakifo 2015 :

Tiken Jah Fakoly, au-delà des frontières


Publié / Actualisé
Avec Tiken Jah Fakoly, le Sakifo ne pouvait rêver mieux pour conclure en beauté une journée dédiée à mettre en avant les artistes africains. Face au public du Salahin qui n'attendait que lui, l'Ivoirien a déroulé son répertoire aux nombreux classiques dont "Je dis non" et le fameux "Ouvrez les frontières" qui a été repris par des milliers de choristes amateurs. Le natif d'Odienné n'a même pas eu besoin de monter sur scène pour se faire acclamer par la foule. C'est à coup sûr l'un des grands succès de cette 12e édition du festival.
Avec Tiken Jah Fakoly, le Sakifo ne pouvait rêver mieux pour conclure en beauté une journée dédiée à mettre en avant les artistes africains. Face au public du Salahin qui n'attendait que lui, l'Ivoirien a déroulé son répertoire aux nombreux classiques dont "Je dis non" et le fameux "Ouvrez les frontières" qui a été repris par des milliers de choristes amateurs. Le natif d'Odienné n'a même pas eu besoin de monter sur scène pour se faire acclamer par la foule. C'est à coup sûr l'un des grands succès de cette 12e édition du festival.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !