Sakifo 2009 - Hommage à Arnaud Dormeuil :

Bonjour l'artiste


Publié / Actualisé
Il nous manque le Géant petit homme, mais Arnaud Dormeuil reste dans le c?ur de tous les réunionnais. Sa jovialité, son humanité, son génie nous manquent aussi , n'est-ce pas vrai ? Ce dimanche 9 août 2009, ils étaient nombreux à venir rendre un vibrant hommage à un grand artiste réunionnais. "Kafrine" n'est pas restée à la kaz . Elle est venue danser aux sons de l'accordéon, joué par ... Arnaud Dormeuil lui-même.
Il nous manque le Géant petit homme, mais Arnaud Dormeuil reste dans le c?ur de tous les réunionnais. Sa jovialité, son humanité, son génie nous manquent aussi , n'est-ce pas vrai ? Ce dimanche 9 août 2009, ils étaient nombreux à venir rendre un vibrant hommage à un grand artiste réunionnais. "Kafrine" n'est pas restée à la kaz . Elle est venue danser aux sons de l'accordéon, joué par ... Arnaud Dormeuil lui-même.
Car Arnaud était là, en train de ricaner, de lancer quelques vannes à Jean-Luc Trulès, à swinger avec son accordéon céleste. Il avait son risofé rougay tomate, peut-être, avec une saucisse frite. Il y avait bon nombre de fans autour de lui, en train de l'écouter parler, de rire avec lui. Arnaud était là pour l'hommage qu'on lui rendait.

Voilà un hommage qui restera gravé dans le c?ur des festivaliers. Certaines chanteuses de la formation exceptionnelle "Vollard Combo" ne peuvent cacher leurs larmes. Yaël et Nicole ont particulièrement touché notre plus sensible corde. "César le Rhum", "Reste la kaz Kafrine", "Tatane", on a aimé entendre, et encore entendre. Pour toujours le répertoire chanté par Arnaud restera inscrit dans l'histoire de la musique réunionnaise.

Danyel Waro était de la partie, tout comme Jean Amémoutou-Laope, Pascal Léanie, Luc Joly, Yohan Calciné, Nicole Dambreville, Yaël Trulès, Kiki Mariapin. Les dalons étaient là, les fans aussi. On reprend en ch?ur les chansons d'Arnaud Dormeuil , autour d'un bon risofé et son café le grain. Arnaud était homme de théâtre, un acteur extraordinaire, un ténor d'opéra, un ségatier, un parolier, un fonnkézèr, un artiste complet.

Le 14 novembre 2008, il était invité pour jouer un grand kabar devant Saint-Pierre. Le 9 août, Saint-Pierre lui faisait son grand kabar en Terre Sainte, non pour lui dire au revoir, mais pour lui dire "bonjour l'artiste".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !