Sakifo 2013 :

Salahin : la ruée vers Selah Sue


Publié / Actualisé
À peine les barrières de sécurité se sont-elles ouvertes que l'affaire était entendue ce samedi 8 juin 2013. Comme si leur vie en dépendait, des milliers de (jeunes) personnes se sont ruées vers l'avant scène du Salahin. Il fallait absolument avoir LA bonne place pour apprécier au mieux Selah Sue, la belle icône venue tout droit du plat pays, comme disait un certain Jacques Brel.
À peine les barrières de sécurité se sont-elles ouvertes que l'affaire était entendue ce samedi 8 juin 2013. Comme si leur vie en dépendait, des milliers de (jeunes) personnes se sont ruées vers l'avant scène du Salahin. Il fallait absolument avoir LA bonne place pour apprécier au mieux Selah Sue, la belle icône venue tout droit du plat pays, comme disait un certain Jacques Brel.

Il n'y a pas de place pour les fioritures dans les concerts  de Salah Sue, c'est d'entrée de jeu que l'interprète de "Mommy" et "Black part love" entre dans le vif du sujet. Le public la suit volontiers. Au premier rang, un adolescent survolté crie "je t'aime". Le cri se perd dans celui des milliers de voix déployées à pleins poumons.

Sur scène, blouson blanc et jupe courte sur collants noirs, la chanteuse assure le spectacle. Le public a chaviré depuis très longtemps, il a bien réussi sa ruée vers Selah Sue.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !