Sakifo 2016 :

PHOTOS - Big Flo et Oli, Charlie Winston, Inna Modja... Une deuxième soirée de festival au delà des frontières


Publié / Actualisé
Ce samedi 4 juin 2016 se sont encore réunis des milliers de festivaliers devant les scènes du Sakifo festival. Sur le site de Saint-Pierre, l'ambiance était au rendez-vous tant au niveau du public que des artistes. Les plus jeunes ont acclamé Big Flo et Oli, tandis que Charlie Winston a ravi les amateurs de pop anglaise. Le duo Acid Arab, tout comme Dj Vadim et Big Red ont tout donné du côté de la scène électro. Comme à l'accoutumée, l'éclectisme était de mise, lorsque la pop de la Malienne Inna Modja a croisé le rock de Jeanne Added ou le reggae local de Vince Ker Faya. Encore une belle soirée au Sakifo - y retourner...
Ce samedi 4 juin 2016 se sont encore réunis des milliers de festivaliers devant les scènes du Sakifo festival. Sur le site de Saint-Pierre, l'ambiance était au rendez-vous tant au niveau du public que des artistes. Les plus jeunes ont acclamé Big Flo et Oli, tandis que Charlie Winston a ravi les amateurs de pop anglaise. Le duo Acid Arab, tout comme Dj Vadim et Big Red ont tout donné du côté de la scène électro. Comme à l'accoutumée, l'éclectisme était de mise, lorsque la pop de la Malienne Inna Modja a croisé le rock de Jeanne Added ou le reggae local de Vince Ker Faya. Encore une belle soirée au Sakifo - y retourner...

Ce samedi, c'est Big Flo et Oli qui ont marqué Salahin. Dès 19h, les deux gringalets au flow impeccable ont embrasé la scène. Après leur passage, les artistes suivants, qu'il s'agisse du sénégalais Baaba Maal ou même du très attendu Charlie Winston, n'ont pas réussi à faire s'agiter et chanter le public du Sakifo comme les cadets de la soirée. Le hobo au chapeau s'est pourtant donné du mal pour donner du plaisir à son public, enchainant les morceaux pendant près d'une heure trente. Mais les spectateurs, nombreux pour les premières chansons qui ont résonné aux alentours de 23h15, n'ont pas tous attendu qu'il conclue sa prestation avec ses succès, Like a Hobo et Kick a Bucket, dont les arrangements étaient pourtant surprenants et entrainants.

Aux alentours d'une heure du matin, la malienne Inna Modja attendait sagement que Charlie Winston lui laisse la place, au Ti bird Vip Live. Pour profiter de cette prestation en tête à tête, il fallait être détenteur d'un pass Vip - mais la chanteuse sera sur Filaos ce dimanche 5 juin à partir de 16h. Pendant plus d'une heure, la chanteuse a impressionné, avec sa voix puissante qui vibre sur un son mêlant musique traditionnelle malienne et sonorités électro. La proximité avec le public était telle que certains l'ont rejoint sur scène pour entamer une danse afro endiablée, avant que la chanteuse ne fasse l'inverse, et vienne danser avec son public.

Sur les autres scènes, l'ambiance était tantôt plus feutrée et langoureuse, comme pour les prestations de Cold Specks et Kid Francescoli sur Filaos, ou encore Jeanne Added sur Poudrière, alors que le public était plus chaud sur DSP, avec Papa Style, qui a envoyé du lourd et fait "winer" les festivaliers pendant près d'une heure.

Rappel des artistes qui se sont produits sur les scènes du Sakifo ce samedi 4 juin :

340 Million, Acid Arab, Baaba Maal, BigFlo et Oli, Charlie Winston, Cold Specks, DJ Vadim et Big Red, Dominique A, Inna Modja, Jeanne Added, Karl Hungus, Kid Francescoli, Kingfisha Ko Ko Mo, Naâman, Lao, Tania Boristhène, Tias, Too Many Zooz, Vince Ker Faya, Papa Style, Naive New Beaters, Surfing Leons.

Ce soir, c'est au tour de Fadaa Freddy, Christine Salem, ou encore Ras Natty Baby d'enflammer les scènes du Sakifo. (Ensemble de la programmation à retrouver sur www.sakifo.com)

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...