MENU

Les pompistes en grève :

La grande panne


Posté par
La grève des transporteurs routiers et des autres professionnels de la route de La Réunion s'est terminée mardi soir 12 septembre 2000, mais les automobilistes ne sont pas pour autant au bout de leurs soucis. Les gérants de station services ont en effet entamé un mouvement de protestation
La grève des transporteurs routiers et des autres professionnels de la route de La Réunion s'est terminée mardi soir 12 septembre 2000, mais les automobilistes ne sont pas pour autant au bout de leurs soucis. Les gérants de station services ont en effet entamé un mouvement de protestation
Mécontents de ne pas avoir obtenu une revalorisation de leur marge bénéficiaire, ils bloquent depuis 1 heure 30 ce mercredi matin 13 septembre 2000 les accès de la société réunionnaise des produits pétroliers (SRPP qui importe et stock tous les carburants nécessaires à l'île). Parallèlement, les 150 stations services de La Réunion ont gardé leur rideau baissé. Elles sont de toute façon pour la plupart en rupture de stock.
Les gérants de stations demande que leur marge de bénéfice, fixée par l'État, passe de 43 centimes par litre de carburant vendu, à 52 centimes. Dans la nuit de mercredi à jeudi, les compagnies pétrolières leur ont concédé 2 centimes d'augmentation. Les pompistes ont alors mis fin à leur mouvement.
Mais parallèlement, des usagers mécontents de n'avoir obtenu que 9 centimes de baisse par litre de gasoil ont spontanément organisé des barrages de routes filtrants dans le Sud, l'Ouest et le Nord-Est. Ces usagers demandent une baisse de 1,50 francs sur l'ensemble des carburants et de 17 francs sur la bouteille de gaz (elle coûterait alors 100 francs).
Mercredi 13 et jeudi 14 septembre 2000 de brefs affrontements entre les jeunes et les forces de l'ordre ont eu lieu à Saint-denis et au Port. Le calme et revenu dans toutes les régions de l'île jeudi soir.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !