Grève contre les projets de réforme des retraites et de la décentralisation :

Rassemblement sous la pluie à Saint-Denis


Publié / Actualisé
Malgré la pluie, plusieurs centaines de salariés de la fonction publique et mais également du secteur privé se sont rassemblés dans les jardins de la préfecture ce dimanche 25 mai 2003 à l'appel de l'intersyndicale (CGTR, FO, FSU, SGEN-CFDT, UNSA). À Saint-Pierre où le temps tait plus clément, le rassemblement a réuni plus de monde
Malgré la pluie, plusieurs centaines de salariés de la fonction publique et mais également du secteur privé se sont rassemblés dans les jardins de la préfecture ce dimanche 25 mai 2003 à l'appel de l'intersyndicale (CGTR, FO, FSU, SGEN-CFDT, UNSA). À Saint-Pierre où le temps tait plus clément, le rassemblement a réuni plus de monde
C'est une nouvelle fois contre les projets de réforme des retraites et de transfert du personnel non enseignants de l'Éducation nationale aux collectivités que les rassemblements ont été organisés. Les rumeurs disant que Jean-Pierre Raffarin, Premier ministre annoncera ce mardi la suspension du projet des IATOS (ingénieuses, agents, techniciens, ouvriers de service) ne semble guère avoir apaisé les craintes des manifestants. "D'abord aucun aucune annonce n'a été faite officiellement. Ensuite même à supposer que le projet soit suspendu, il restera à régler le problème des aides éducateurs (employés en contrat emploi jeunes, ils seront licenciés dans quelques jours - ndlr) et il reste surtout celui des retraites" note Vincent Cellier de la FSU. Il souligne que la vigilance est d'autant plus de mise que le gouvernement n'a pas caché son intention de faire passer en force la réforme des retraites.
Alors les syndicats ont encore appelé à la mobilisation ce dimanche. En début de matinée, la pluie qui tombait sans discontinuer sur la cité dionysienne a fait craindre aux organisateurs un échec de la mobilisation. D'autant que ce dimanche était aussi jour de fête des mères, une tradition très respectée à La Réunion.

Rassemblement devant l'ANPE

Finalement si l'affluence a été très loin des records des précédentes manifestations, plusieurs centaines de personnes ont fait le déplacement jusqu'aux jardins de la préfecture. À Saint-Pierre, c'est sous le soleil que les manifestants se sont réunis en plus grand nombre devant la mairie saint-pierroise.
Dans les deux villes, les personnels de l'Éducation nationale représentaient le plus grand nombre, mais notait aussi la présence des agents des Douanes, des Impôts, de la Pénitentiaire ou encore du Palais de Justice. Des salariés du secteur privé étaient également présents. Des représentants du parti communiste réunionnais et de la fédération socialiste étaient aussi du nombre.
Les syndicats ont appelé à un rassemblement devant le siège de l'ANPE à Champ Fleuri (Saint-Denis) ce lundi 26 mai à partir de 9 heures et à une grande manifestation ce mardi 27 mai à Saint-Benoît.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !