Grève dans l'Education nationale :

Nouvelle manifestation à Saint-Pierre


Publié / Actualisé
Une cinquantaine de TOS (techniciens et ouvriers de service) de l'Education nationale se sont retrouvés hier à Saint-André pour décider de la suite à donner à leur mouvement de grève. Ils défileront en tête de la manifestation organisée ce jeudi 19 juin 2003 à Saint-Pierre. Ils annoncent de nouvelles actions pour la rentrée de septembre prochain
Une cinquantaine de TOS (techniciens et ouvriers de service) de l'Education nationale se sont retrouvés hier à Saint-André pour décider de la suite à donner à leur mouvement de grève. Ils défileront en tête de la manifestation organisée ce jeudi 19 juin 2003 à Saint-Pierre. Ils annoncent de nouvelles actions pour la rentrée de septembre prochain
Les TOS n'entendent pas se satisfaire des propositions faites mardi à la préfecture à la suite d'une table ronde réunissant les présidents de la
Région et du Département, le recteur, le préfet, l'intersyndicale et les députés, Huguette Bello et René-Paul Victoria.
Un groupe de travail doit ainsi être mis en place. Il sera chargé de demander au gouvernement d'accorder à la Réunion une dérogation permettant aux TOS d'échapper à la décentralisation. Mais cette solution est loin de satisfaire le collectif "TOS Ensemble" dont une cinquantaine de membres s'est rassemblés à Saint-André.
Reste qu'ils paraissent de en plus isolés, depuis que la majorité des enseignants a cessé la grève. Ils n'entendent pourtant pas baisser les bras.
Ils seront ainsi en tête de la manifestation qui aura lieu aujourd'hui à
Saint-Pierre. Il n'est cependant pas dit que la mobilisation soit une nouvelle fois au rendez-vous.
Par ailleurs, le collectif promet de nouvelles actions à la rentrée. D'ici là, les écoles, collèges et lycées de l'île devraient retrouver leur rythme de croisière dès lundi prochain.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !