Mouvement social :

La SIDR en grève


Publié / Actualisé
Une centaine d'employés de la SIDR (société immobilière de La Réunion) se sont mis en grève ce jeudi 1er avril 2004 et se sont invités au conseil général où avait lieu l'élection pour la présidence de l'assemblée. Les grévistes protestent contre la politique salariale en vigueur dans leur entreprise
Une centaine d'employés de la SIDR (société immobilière de La Réunion) se sont mis en grève ce jeudi 1er avril 2004 et se sont invités au conseil général où avait lieu l'élection pour la présidence de l'assemblée. Les grévistes protestent contre la politique salariale en vigueur dans leur entreprise
Nassimah Dindar était en train de prononcer son discours de politique général lorsque les grévistes sont arrivés devant les grilles fermées du conseil général. Aux cris de "Morel dehors" (le conseiller général Jean-Jacques Morel et le président de la SIDR), ils ont manifesté pendant une bonne quinzaine de minutes avant de commencer à défiler dans les rues de la ville.
"À travail égal, nous voulons un salaire égal" réclame l'intersyndicale CFDT, CGTR, FO, CGC. "Des employés qui sont là depuis 15 ou 20 ans sont payés au même montant que des personnes qui ont à peine quelques mois d'entreprise" s'insurge un syndicaliste. "Ces personnes font pourtant le même travail et elles ont les mêmes compétences" ajoute-t-il.
Le cortège a descendu la rue de Paris avant de retourner devant le siège de la SIDR, rue Félix Guyon. La manifestation s'est ensuite dispersée.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !