Négociations sur la convention collective du Bâtiment :

Toujours le blocage


Publié / Actualisé
Les responsables de la Fédération Réunionnaise du BTP (FRBTP) et les syndicalistes se sont rencontrés à nouveau ce lundi 26 avril 2004. Ils ne sont toujours pas arrivés pas à trouver un terrain d'entente leur permettant de signer la nouvelle convention collective du bâtiment. Ils ont à nouveau rendez-vous le vendredi 7 mai.
Les responsables de la Fédération Réunionnaise du BTP (FRBTP) et les syndicalistes se sont rencontrés à nouveau ce lundi 26 avril 2004. Ils ne sont toujours pas arrivés pas à trouver un terrain d'entente leur permettant de signer la nouvelle convention collective du bâtiment. Ils ont à nouveau rendez-vous le vendredi 7 mai.
La négociation a commencé en septembre 2002. Elle doit permettre de réactualiser la convention collective qui date de 1971. Mais les deux parties n'arrivent pas à s'entendre sur le versement des indemnités de panier et de transport aux contrats de chantier (les salariés en contrats précaires). La Fédération Réunionnaise du BTP (FRBTP) souhaite repousser ce point avec un échéancier qui prendrait fin en 2010. Une proposition que refuse catégoriquement l'Intersyndicale CGTR-FO-CFDT-CFTC, qui demande une application immédiate de la mesure, sous la menace de déclencher une grève générale. Les syndicats de salariés se réuniront ce mercredi 28 avril 2004 pour décider s'ils poursuivent les négociations et participent à la réunion du 7 mai. Dans le cas contraire, ils pourraient déclencher une épreuve de force et demander aux salariés de descendre dans la rue.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !