Bâtiment et travaux publics :

C'est la grève


Publié / Actualisé
À l'appel de l'intersyndicale CGTR-FO-CFDT-CFTC, le Bâtiment est en grève depuis de ce lundi 3 mai 2004. Ce sont les discussions avec le patronat sur la réactualisation de la convention collective du BTP (Bâtiment et travaux publics) qui a provoqué la colère des syndicats "en réaction à l'intransigeance des patrons"
À l'appel de l'intersyndicale CGTR-FO-CFDT-CFTC, le Bâtiment est en grève depuis de ce lundi 3 mai 2004. Ce sont les discussions avec le patronat sur la réactualisation de la convention collective du BTP (Bâtiment et travaux publics) qui a provoqué la colère des syndicats "en réaction à l'intransigeance des patrons"
La menace de grève dans le secteur du Bâtiment planait depuis plusieurs semaines. Les négociations pour la réactualisation de la convention collective (elle date de 1971) avaient commencé en septembre 2003. Les deux partis ne sont pas arrivées à s'entendre sur le versement des indemnités de panier et de transport aux salariés contrats de chantier (c'est à dire en emploi précaire). La Fédération Réunionnaise du BTP (FRBTP) souhaite mettre en place un échéancier de versement qui prendrait fin en 2010. L'intersyndicale réclame pour sa part une application immédiate de la mesure.
Les deux parties ont campé sur leurs positions et les syndicats ont fini par mettre à exécution leur menace de grève.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !