Collectif du BTP et des transports :

Camping devant la préfecture


Publié / Actualisé
Depuis le début de la matinée, ce lundi 26 janvier 2009, une dizaine de camions et d'engins du BTP (bâtiment et travaux publics) stationnent sur le parking de la préfecture à Saint-Denis. Les véhicules appartiennent aux membres du collectif pour la défense des entreprises de travaux publics et du transport. Les manifestants sont venus demander du travail et de l'aide. Ils ont décidé de passer la nuit sur place en attendant la tenue, mardi, d'une table ronde avec l'ensemble des acteurs économiques du BTP
Depuis le début de la matinée, ce lundi 26 janvier 2009, une dizaine de camions et d'engins du BTP (bâtiment et travaux publics) stationnent sur le parking de la préfecture à Saint-Denis. Les véhicules appartiennent aux membres du collectif pour la défense des entreprises de travaux publics et du transport. Les manifestants sont venus demander du travail et de l'aide. Ils ont décidé de passer la nuit sur place en attendant la tenue, mardi, d'une table ronde avec l'ensemble des acteurs économiques du BTP
"Nos entreprises sont au bord de la faillite, on ne peut pas continuer comme ça. Il faut qu'on nous aide" lance Soureya Gangama dirigeant du collectif. Au nom de ses collègues, il réclame la simplification des procédures d'appels d'offres "afin que nos petites sociétés arrivent à accéder aux marchés" dit-il. Il revendique aussi l'allègement ou la mise en place d'un échéancier pour le paiement des charges et dettes fiscales. "Certains terrassiers en grève la semaine dernière se sont dits satisfaits par les réponses que les pouvoirs publics leur ont faites. Nous sommes 1 500 terrassiers dans l'île, ces personnes ne parlaient pas au nom de nous tous. Pour notre part, nous continuons l'action" ajoute Soureya Gangama.

De fait, le collectif a décidé de passer la nuit de lundi à mardi sur le parking de la préfecture. "Nous attendrons ici la tenue de la table ronde" explique l'un des manifestants. En effet, Philippe Le Moing-Surzur, directeur du cabinet, qui les a reçus en fin de matinée, leur a annoncé la tenue ce mardi d'une réunion en présence de tous les professionnels du transport et des représentants économiques du secteur (collectivités, chambres consulaires...).

Le collectif attendra donc en campant.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !