CGTR ports et docks - Vie chère :

"Nous sommes solidaires du collectif"


Publié / Actualisé
Les accès du port de la Pointe des Galets au Port ont été brièvement bloqués ce mercredi 25 février 2009 matin. La fédération CGTR ports et docks tenait une assemblée générale "pour sensibiliser les travailleurs à la nécessité d'être solidaire des revendications du collectif contre la vie chère" indique Michel Séraphine, dirigeant de la fédération syndicale. "Nous serons en grève et nous manifesterons le 5 mars prochain à l'appel du collectif" annonce-t-il.
Les accès du port de la Pointe des Galets au Port ont été brièvement bloqués ce mercredi 25 février 2009 matin. La fédération CGTR ports et docks tenait une assemblée générale "pour sensibiliser les travailleurs à la nécessité d'être solidaire des revendications du collectif contre la vie chère" indique Michel Séraphine, dirigeant de la fédération syndicale. "Nous serons en grève et nous manifesterons le 5 mars prochain à l'appel du collectif" annonce-t-il.
Plusieurs files de voitures, de poids lourds et d'engins de levage se sont formées à partir de 7 heures 30 devant les portails du port. Plus de 200 personnels portuaires - dockers, administratifs, etc.-, ont assisté à l'assemblée générale. "Il y a longtemps qu'il n'y avait pas eu une telle mobilisation" commente Michel Séraphine.

"Nous sommes bien-sûr solidaires des revendications du COSPAR (collectif des organisations syndicales, partis et associations de La Réunion contre la vie chère, ndlr) concernant notamment les 200 euros d'augmentation pour les plus bas salaires, les minima sociaux, les retraites et les bourses" ajoute-il. "Mais nous avons également nos propres revendications concernant par exemple la tentative de casse de l'outil portuaire par des projets de réforme" souligne le syndicaliste.

Les accès du port ont été dégagés vers 8 heures 30 à l'issue de l'assemblée générale.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !