Négociations sur les prix :

De petites avancées


Publié / Actualisé
Le COSPAR (Collectif contre la vie chère) soumettra ce mercredi 11 mars 2009 une liste de produits de consommation à la grande distribution sur lesquels ils souhaitent une baisse. C'est ce qui est ressorti de la réunion sur la baisse des prix organisée avec la préfecture entre des membres du collectif et des représentants de la grande distribution ce même jour. Une réunion qui avait commencé avec une bonne demi-heure de retard sur l'horaire prévu (10 heures). C'est un rendez-vous décisif venant à la suite des troubles de la veille au Chaudron.
Le COSPAR (Collectif contre la vie chère) soumettra ce mercredi 11 mars 2009 une liste de produits de consommation à la grande distribution sur lesquels ils souhaitent une baisse. C'est ce qui est ressorti de la réunion sur la baisse des prix organisée avec la préfecture entre des membres du collectif et des représentants de la grande distribution ce même jour. Une réunion qui avait commencé avec une bonne demi-heure de retard sur l'horaire prévu (10 heures). C'est un rendez-vous décisif venant à la suite des troubles de la veille au Chaudron.
Au sortir de la table des négociations, Jean-Hugues Ratenon, porte-parole du collectif, a félicité ces "petites avancées" avant d'ajouter qu'"il faut que l'accord avec la grande distribution corresponde au mieux aux besoins de la population Réunionnaise". C'est dans cette optique que le collectif contre la vie chère proposera "dès ce soir" une liste de 500 produits "voire même plus" à la grande distribution.

"Nous attendons la liste du COSPAR pour consulter les importateurs", a affirmé Florence Rateaud, porte-parole pour la grande distribution. Mohammad Mogalia, porte-parole du collectif des petits commerçants, a promis qu'il étudierait la liste des 500 produits comme la grande distribution. Il a aussi rappelé que "le prix des produits est plus chers à l'achat pour les petits commerçants". C'est pour cette raison qu'il réclame que la baisse qui serait accordée par les grossistes aux grands distributeurs soient aussi accordée aux petits commerçants.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !