Négociations entre le Département et le SGPEN-CGTR :

"La priorité : intégrer les personnels précaires"


Publié / Actualisé
Après la conclusion d'un accord entre le SGPEN CGTR et le conseil général sur la situation des TOS (techniciens et ouvriers de services) des collèges, les personnels précaires ont été invités à une réunion dirigée par la présidente du Département, Nassimah Dindar, ce mercredi 10 février 2010. Il s'agissait de discuter des moyens pour "pérenniser la présence des TOS dans les collèges" indique Patrick Corré, secrétaire général de SGPEN-CGTR. "Notre priorité, c'est l'intégration des personnels précaires et la mise en place d'un plan de résorption de la précarité" ajoute-t-il.
Après la conclusion d'un accord entre le SGPEN CGTR et le conseil général sur la situation des TOS (techniciens et ouvriers de services) des collèges, les personnels précaires ont été invités à une réunion dirigée par la présidente du Département, Nassimah Dindar, ce mercredi 10 février 2010. Il s'agissait de discuter des moyens pour "pérenniser la présence des TOS dans les collèges" indique Patrick Corré, secrétaire général de SGPEN-CGTR. "Notre priorité, c'est l'intégration des personnels précaires et la mise en place d'un plan de résorption de la précarité" ajoute-t-il.
Au cours de cette réunion, la présidente du Département a exposé aux 55 personnels présents les possibilités pour la poursuite de leurs activités dans les collèges". Les précaires qui arrivent en fin de contrat pourront soit être titularisés dans la limite des besoins et des postes vacants, soit continuer d'exercer leurs missions en qualité de contractuel de droit public.

Une "zone d'ombre" demeure néanmoins pour le dirigeant du SGPEN-CGTR: "reste à savoir pourquoi certains personnels cumulant plus de 10 ans n'ont pas été conviés à cette réunion."

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !