Alliance des Réunionnais contre la pauvreté :

"Stop à l'apartheid social"


Publié / Actualisé
L'Alliance des Réunionnais contre la pauvreté (ARCP) appelle les Réunionnais et les Réunionnaise à se mobiliser le dimanche 29 août 2010 sur la place de la mairie de Saint-André. Ce dimanche 22 août 2010, le collectif a présenté le déroulement de cette assemblée populaire. "Nous appelons les Réunionnais à venir nombreux. C'est un appel à l'union sacrée pour dire non au régime réactionnaire du gouvernement et Stop à l'apartheid social", lance Jean-Hugues Ratenon, président de l'ARCP.
L'Alliance des Réunionnais contre la pauvreté (ARCP) appelle les Réunionnais et les Réunionnaise à se mobiliser le dimanche 29 août 2010 sur la place de la mairie de Saint-André. Ce dimanche 22 août 2010, le collectif a présenté le déroulement de cette assemblée populaire. "Nous appelons les Réunionnais à venir nombreux. C'est un appel à l'union sacrée pour dire non au régime réactionnaire du gouvernement et Stop à l'apartheid social", lance Jean-Hugues Ratenon, président de l'ARCP.
"Plus de 7 500 licenciements dans le bâtiment à La Réunion, 1 500 entreprises en danger qui vont mettre la clef sous la porte, la fin des emplois aidés à l'horizon 2013, la fin du RSTA dès le 1er janvier 2011...", énumère l'Alliance des Réunionnais. Contre "toutes ces menaces" le collectif lance un appel à la mobilisation. "La pauvreté est chez nous ou à nos portes, il est urgent d'agir pour dire stop à l'apartheid social", poursuit l'ARCP.

Ce dimanche 29 août, le collectif attend 1 500 participants sur la place de la mairie de Saint-André pour une assemblée populaire. Il espère aussi totaliser 15 000 signatures pour sa pétition contre la pauvreté "Ces objectifs chiffrés permettront de donner une légitimité à notre assemblée populaire", précise Jean-Hugues Ratenon. L'accueil des participants se fera à partir de 9h. L'assemblée débutera à 9h30, s'ensuivra la prise de parole des témoins du monde associatif et des témoins de la crise puis une synthèse et la présentation des orientations. La matinée se terminera vers 10h50.

En attendant cette manifestation, de nouvelles actions de sensibilisation auront lieu tous les deux ou trois jours, selon le président de l'ARCP. Depuis un mois, plus de 50 réunions de quartiers ont été organisées par le collectif dans toute l'île.

Émilie Sorres pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !