Inquiétude des transporteurs :

Des camions devant la préfecture


Publié / Actualisé
Une quinzaine de camions est stationnée devant la préfecture depuis tôt ce mercredi matin 22 septembre 2010. Les transporteurs spécialisés dans les transports de matériaux pour le BTP (bâtiment et travaux publics) se sont rassemblés à l'appel du collectif pour la défense des entreprises de travaux publics et des transports. Comme ils l'avaient annoncé ce mardi soir, les transporteurs n'ont pas bloqué les routes. Vers 8 heures 30 indique Gismy Viraye, vice président du collectif, indiquait : "nous attendons que tout le monde arrive pour déposer un courrier à l'attention du Premier ministre concernant le protocole Novelli. Il manque encore une vingtaine de camions".
Une quinzaine de camions est stationnée devant la préfecture depuis tôt ce mercredi matin 22 septembre 2010. Les transporteurs spécialisés dans les transports de matériaux pour le BTP (bâtiment et travaux publics) se sont rassemblés à l'appel du collectif pour la défense des entreprises de travaux publics et des transports. Comme ils l'avaient annoncé ce mardi soir, les transporteurs n'ont pas bloqué les routes. Vers 8 heures 30 indique Gismy Viraye, vice président du collectif, indiquait : "nous attendons que tout le monde arrive pour déposer un courrier à l'attention du Premier ministre concernant le protocole Novelli. Il manque encore une vingtaine de camions".
Rappelons que le protocole Novelli permet aux professionnels du transport de matériaux et du BTP de bénéficier d'un échéancier pour le règlement de leurs dettes fiscales et sociales. Cela à condition d'être jour du paiement des cotisations sociales salariales. Une disposition que beaucoup d'entreprises en difficultés ne peuvent remplir rendant ainsi inefficace le protocole Novelli.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !