Saint-Denis - Manifestation contre la réforme des retraites :

Le Barachois bloqué


Publié / Actualisé
Depuis 11 heures 30 ce jeudi 28 octobre 2010 une partie des manifestants bloque la circulation sur le Barachois à Saint-Denis. Tout se passe dans le calme. Ils ont plusieurs milliers à s'être mobilisés, à l'appel de l'intersyndicale, à Saint-Denis et de Saint-Pierre pour manifester contre la réforme des retraites. Les cortèges sont rajeunis par rapport aux manifestations précédentes. En effet, lycéens et étudiants se sont mobilisés en nombre pour cette journée d'action. C'est le principal motif de satisfaction des syndicalistes qui tiennent tous le même discours : "la jeunesse se mobilise. Elle a conscience que cette réforme des retraites est mauvaise".
Depuis 11 heures 30 ce jeudi 28 octobre 2010 une partie des manifestants bloque la circulation sur le Barachois à Saint-Denis. Tout se passe dans le calme. Ils ont plusieurs milliers à s'être mobilisés, à l'appel de l'intersyndicale, à Saint-Denis et de Saint-Pierre pour manifester contre la réforme des retraites. Les cortèges sont rajeunis par rapport aux manifestations précédentes. En effet, lycéens et étudiants se sont mobilisés en nombre pour cette journée d'action. C'est le principal motif de satisfaction des syndicalistes qui tiennent tous le même discours : "la jeunesse se mobilise. Elle a conscience que cette réforme des retraites est mauvaise".
Pour rappel, le projet de loi de réforme des retraites a été définitivement adopté par le Parlement ce mercredi 27 octobre. Pas de quoi décourager les syndicats qui espèrent toujours "faire plier le gouvernement". "Des lois ont été votées mais n'ont jamais été appliquées", rappelle Ivan Hoareau, secrétaire général à la CGTR en faisant référence au Contrat première embauche. "Nous n'abandonnerons pas. Il y a cette mobilisation, puis celle du 6 novembre. Rien n'est joué", ajoute t-il.

Par ailleurs, des lycéens se sont mobilisés dans les 4 coins de l'île. La circulation a été momentanément perturbée par endroit.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !