Lutte contre les violences faites aux femmes :

Un conte bilingue pour sensibiliser les jeunes


Publié / Actualisé
A l'occasion de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes, prévue ce jeudi 25 novembre, la préfecture a présenté ce mercredi 24 novembre 2010 un conte bilingue (créole - français) intitulé "In mové rèv" (un mauvais rêve). Ce livre est un outil pédagogique destiné à "promouvoir la prévention des violences faites aux femmes auprès enfants de 6 à 12 ans dans les écoles primaires et les accueils collectifs de mineurs".
A l'occasion de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes, prévue ce jeudi 25 novembre, la préfecture a présenté ce mercredi 24 novembre 2010 un conte bilingue (créole - français) intitulé "In mové rèv" (un mauvais rêve). Ce livre est un outil pédagogique destiné à "promouvoir la prévention des violences faites aux femmes auprès enfants de 6 à 12 ans dans les écoles primaires et les accueils collectifs de mineurs".
"In Mové Rèv" est donc un conte bilingue en créole et en français écrit par Anny Grondin, conteuse créole, et Sully Andoche, conteur et éducateur spécialisé. Les élèves du collège de Plateau Goyaves à Saint-Louis ont quant à eux participé à l'illustration du livre.

Cet outil de prévention, ainsi qu'un cd rom audio, seront mis à la disposition de tout intervenant qualifié auprès des enfants "pour promouvoir la prévention des violences faites aux femmes". Parallèlement, l'Instance régionale d'éducation et de promotion de la santé (Ireps) proposera des actions de mobilisation sociale à toutes les structures (médiathèques, écoles, centre de loisirs...) souhaitant présenter le conte au public. A cette occasion des échanges pourront être organisés avec Sophie Elizéon, déléguée régionale aux droits des Femmes et à l'égalité entre les hommes et les femmes.

Chaque année à La Réunion, 10 000 femmes seraient en danger grave ou extrêmement grave, c'est à dire avec un risque d'atteinte à leur vie et à leur intégrité physique. Selon les données de l'Enquête nationale sur les violence vers les femmes françaies déclinée à La Réunion en 2002, l'indice global de violences conjugales s'élève à 15% contre 9% sur le territoire métropolitain. Les violences faites aux femmes peuvent être de différentes formes : verbales, sexuelles ou encore physiques.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !