Social :

Les partenaires "prêts" pour l'arrivée du RSA


Publié / Actualisé
L'Etat, le Conseil général, la Caisse d'allocation familiale, l'Agence départementale d'insertion et Pôle Emploi ont signé ce vendredi 24 décembre 2010 la "convention d'orientation départementale du revenu de solidarité active". Cette convention fixe le rôle de chaque partenaire dans la mise en place du dispositif RSA, à partir du 1er janvier 2011. "Nous sommes prêts pour l'arrivée du RSA", assure Michel Lalande, préfet de La Réunion.
L'Etat, le Conseil général, la Caisse d'allocation familiale, l'Agence départementale d'insertion et Pôle Emploi ont signé ce vendredi 24 décembre 2010 la "convention d'orientation départementale du revenu de solidarité active". Cette convention fixe le rôle de chaque partenaire dans la mise en place du dispositif RSA, à partir du 1er janvier 2011. "Nous sommes prêts pour l'arrivée du RSA", assure Michel Lalande, préfet de La Réunion.
A moins de 15 jours de son entrée en vigueur, la convention officialisant l'arrivée du RSA sur l'île a été actée. "La Réunion est le premier département d'Outre-mer à signer la convention", se félicite Michel Lalande. Cette convention fixe un principe, celui du "partenariat". "Nous avons souhaité nous appuyer sur des partenaires exemplaires qui travaillent depuis des années sur ce type de dispositif", argue Jean-Jacques Vlody, vice président au Conseil général. En effet, outre le Département, la Caf, l'ADI et Pôle Emploi seront au c?ur de ce nouveau dispositif.

La Caf d'abord jouera le rôle de "guichet unique" pour tous les demandeurs. "Elle va réceptionner les dossiers d'ouverture des droits, voir si la personne est éligible au RSA et son niveau d'insertion professionnelle", détaille Jean-Jacques Vlody. Si elle est "immédiatement employable", elle sera orientée vers le Pôle Emploi qui sera chargé de son accompagnement professionnel. Si elle est dans une situation de "difficulté sociale soutenue", l'ADI devra l'accompagner socialement. Les services du conseil général prendront le relai si le bénéficiaire est en situation de "difficulté sociale renforcée".

Pour Michel Lalande, "les objectifs de ce dispositif sont ambitieux". "Le but de l'aide sociale est de permettre à ces personnes de se retrouver de nouveau en situation d'employabilité", indique le préfet qui n'exclut pas "une révision du dispositif s'il ne fonctionne pas". "Une évaluation sera faite en cours d'année", a t-il annoncé.

Par ailleurs, afin de permettre de "gérer les flux de demandes" à partir du 3 janvier et "d'informer au mieux les demandeurs", la Caf "a tout fait pour anticiper les différentes problématiques", affirme Jean-Charles Slama, directeur de la Caf de La Réunion. Près de 330 agents ont été formés pour "pouvoir répondre aux questions sur le RSA".

De plus, 10 nouveaux guichets dédiés aux informations sur le RSA seront ouverts à partir du 4 janvier 2011 dans les 4 coins de l'île. La présence d'agents dans les 31 permanances de l'île sera "multipliée par 2" à partir de cette même date. Des techniciens conseillers qualifiés seront présents dans les différents bureaux pour aider à la constitution des dossiers et pour informer les demandeurs sur leurs droits. Enfin, la plateforme téléphonique de la Caf (0810.25.97.40) sera également redimensionnée pour permettre de répondre aux interrogations des Réunionnais.

Mounice Najafaly pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !