Menace de coupures de courant :

La chambre de métiers et de l'artisanat s'inquiète


Publié / Actualisé
Suite aux dernières coupures d'électricité et à la menace qui plane au sein d'EDF, la chambre des métiers et d'artisanat de La Réunion est inquiète concernant la situation de ses ressortissants. Son président, Bernard Picardo, a publié ce mercredi 12 janvier 2011 un communiqué intitulé "Nos entreprises en otage".
Suite aux dernières coupures d'électricité et à la menace qui plane au sein d'EDF, la chambre des métiers et d'artisanat de La Réunion est inquiète concernant la situation de ses ressortissants. Son président, Bernard Picardo, a publié ce mercredi 12 janvier 2011 un communiqué intitulé "Nos entreprises en otage".
"Après une année 2010 difficile et la crise toujours à leurs portes, nos collègues artisans ont commencé l'année 2011 avec des coupures d'électricité en raison de la grève des employés des centrales du Gol et de Bois Rouge.

Les revendications nouvelles des salariés d'EDF, et la grève annoncée pour les jours qui viennent, font à nouveau planer sur nos entreprises le spectre des désagréments, avec l'inactivité forcée, la perte de chiffre d'affaire, de denrées alimentaires, alors même que nombre d'entre-eux ont sacrifié les congés traditionnels en prévision d'une année qui s'annonce compliquée.

Pour autant que la grève soit un droit et que les revendications des uns et des autres trouvent leur justification, ce sont encore une fois ceux qui font l'économie de l'île qui paient le prix fort.

Parce que nos artisans ont besoin de reprendre confiance, et que l'équilibre de La Réunion passe par la consolidation de ses entreprises, ne pourrait-on pas trouver d'autres voies que la paralysie même partielle de l'économie pour des revendications catégorielles?

Pour cette raison que la Chambre de Métiers et de l'artisanat attend des acteurs du conflit qui s'annonce, de la mesure dans leurs actions, afin de ne pas fragiliser davantage l'artisanat".

Bernard Picardo, président de la chambre de métiers et de l'artisanat
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !